70% d’abstentionnistes décidés avant la campagne

Créée pour accompagner les élections législatives, l’Association 2007 Daba a tenu à  laisser un petit cadeau d’adieu avant de disparaître.

Créée pour accompagner les élections législatives, l’Association 2007 Daba a tenu à laisser un petit cadeau d’adieu avant de disparaître. Lundi 22 octobre à Casablanca, l’association présentait un ultime sondage destiné à identifier les causes de la démobilisation des électeurs aux dernières échéances électorales.

Menée entre le 28 septembre et le 11 octobre auprès de jeunes inscrits sur les listes mais qui n’ont pas voté le 7 septembre dernier, l’enquête révèle que 70% des abstentionnistes avaient décidé de ne pas voter avant même le démarrage de la campagne électorale, et que 19% ont décidé de ne pas voter la veille du scrutin.

Pourtant, seules 44 % des personnes interrogées considéraient les élections comme pas ou pas du tout importantes. La réponse à ce paradoxe peut être retrouvée au niveau des explications spontanées des électeurs : en premier lieu, la présence de candidats qui ne méritaient pas le déplacement (86%), le mécontentement face au non-respect des engagements (18%) ou les conditions de déroulement des élections (15%). A titre de comparaison, les raisons administratives et organisationnelles, et notamment la non-réception de la carte d’électeur, n’arrivent qu’en dernière position (10%).

Cerise sur le gâteau, l’étude comporte également les réponses des électeurs quant aux partis politiques qui traduisent le mieux leurs revendications et aspirations. Ainsi, 62% des interrogés ont répondu qu’il n’y en avait aucun, 10% ont nommé le PJD, 9% l’Istiqlal et seulement 3% ont cité l’USFP.