60% du poisson débarqué utilisé dans la consommation

L’Office national des pêches (ONP) vient de publier son rapport d’activités 2003, qui met en avant une amélioration de la valorisation des produits de la pêche côtière et artisanale. Ainsi, la consommation et la conserve, qui absorbent respectivement 40% et 20% de la production, ont traité 520 000 tonnes, soit une hausse de 25% par rapport à 2002. Tout en maintenant une part importante de 34 % du total des débarquements, «farine et huile de poisson» ont enregistré une diminution de 18% par rapport à 2002.