500 hectares de plus pour Tamansourt

Avant même qu’elle ne soit livrée, la nouvelle ville de Tamansourt s’agrandit. Al Omrane Tensift (ex-Erac) vient, en effet, de boucler les études de faisabilité concernant son extension.

Avant même qu’elle ne soit livrée, la nouvelle ville de Tamansourt s’agrandit. Al Omrane Tensift (ex-Erac) vient, en effet, de boucler les études de faisabilité concernant son extension. Une assiette foncière de 500 ha, essentiellement des terres guich, a été identifiée, située près du chantier de l’autoroute Marrakech-Agadir et la procédure entamée pour que la direction des Domaines puisse céder la parcelle en question à Al Omrane Tensift. Selon une source à la direction des Domaines, les négociations avec les administrations propriétaires, l’Intérieur et les Habous, sont bien avancées et l’on s’achemine vers un prix de cession de 80 DH le mètre carré.

A quoi serviront ces 500 ha supplémentaires ? Selon des sources à Al Omrane, la nouvelle extension a été décidée dans un but purement économique. Il fallait, en effet, doter cette nouvelle entité urbaine de zones d’activités économiques à même d’assurer, à terme, des emplois à une partie des 300 000 habitants potentiels qui devraient s’y installer. A cet effet, deux projets y sont d’ores et déjà prévus. Il s’agit d’abord d’une zone off-shore qui, à l’instar de Casashore, renforcera l’offre du Maroc en la matière. La seconde zone prévue dans le cadre de cette extension urbaine sera, elle, réservée aux «activités de prestige», touristiques notamment.