5 millions de nuitées non comptabilisées

Les hôtels déclarent 25% de moins que la réalité.

Le secteur hôtelier marocain serait moins touché que ne le laissent penser les chiffres. C’est en tout cas ce que l’on confie au ministère du tourisme. Les nuitées à fin juillet 2009, qui étaient officiellement de 9,5 millions, sont en réalité de…12,6 millions ! En 2008, ce sont 5,4 millions de nuitées qui ont ainsi échappé au comptage officiel.
Explication : les chiffres des nuitées communiqués chaque mois par le ministère sont basés sur les déclarations faites par les hôtels. Or, quand le ministère recoupe ces déclarations avec deux autres indicateurs, il tombe sur un écart.
D’abord avec les fiches que remplissent les touristes au moment des contrôles de passeports et dans lesquelles ils sont tenus d’indiquer leur lieu de domicile durant le séjour. Secundo, au moment de l’apurement des dossiers relatifs à la taxe sur la promotion touristique (TPT), le nombre des nuitées servant de base à ce calcul n’est jamais le même. Intrigué, le département a procédé à des enquêtes minutieuses. Résultat : les chiffres de nuitées communiqués officiellement sont inférieurs de 25% par rapport à la réalité. Cet écart change en fonction du standing des hôtels.
Les meilleurs élèves, d’après le ministère du tourisme, sont les établissements 5 étoiles pour lesquels l’écart est très minime voire nul. C’est normal, ce sont des hôtels en majorité gérés par de grandes chaînes internationales tenues par des normes de transparence. Les 4 étoiles, eux, déclarent en moyenne 15% de moins que la réalité. Et plus on descend dans le standing, plus le gap est grand. Aux sous-déclarations, il faut ajouter aussi les nuitées qui ne sont tout simplement pas comptabilisées parce que consommées dans des établissements non-classés ou dans des riads. En tout, 25% des nuitées échappent au comptage officiel.