3,5 milliards de DH pour Expo Tanger 2012

65 000 visiteurs par jour pendant trois mois

Les membres de la commission chargée de désigner la ville qui abritera l’Exposition internationale 2012 seront en visite au Maroc à  partir de ce dimanche 29 avril. C’est à  l’occasion de cette visite que le grand public découvrira également les composantes du dossier marocain, notamment par le thème choisi. Ainsi, le comité de candidature de Tanger a proposé un intitulé qui colle parfaitement à  la vocation internationale de Tanger et à  son statut de ville carrefour : «Routes du monde, rencontre des cultures. Pour un monde plus uni». Un thème que le comité explique également par «son universalité, son actualité et son caractère transcendant».

Cela dit, le dossier, au-delà  de l’argumentaire en faveur de la candidature de Tanger, est bien ficelé, à  tel point que le moindre détail y a été prévu, même les horaires d’ouverture, les détails du déroulement…

Mais l’on ne se contente pas de cela. Pour convaincre les membres de la commission, encore faut-il leur donner des gages sur la capacité du Maroc, et de Tanger en particulier, à  organiser une manifestation d’envergure mondiale. Le comité de candidature met en avant pour cela des éléments chiffrés : ce sont pas moins de 69 milliards de DH qui seront investis dans les infrastructures et les équipements de base et sociaux dans les années à  venir. Mieux, l’organisation de l’exposition, à  elle seule, sera dotée d’un budget de 3,5 milliards de DH. Côté recettes, le comité de candidature table sur 65 000 visiteurs en moyenne par jour et des recettes de billetterie de plus de 700 MDH.

Pour gérer tout cela, il est proposé de créer, dès juin 2007, une société publique dédiée à  l’organisation de l’événement. Une création conditionnée, bien entendu, par le choix de la ville gagnante. Il faut dire que la concurrence est de taille : Varsovie (Pologne), et la ville sud-coréenne Yeosu. Tous pour Tanger !