33,6% de déficit pluviométrique

Finalement, les pluies d’avril et de mai n’ont pas été d’un grand secours. Du 1er septembre 2006 au 6 juin 2007, et selon les chiffres de la Direction nationale de la météorologie, il n’est tombé en moyenne que 237 mm, contre 516 mm durant la même période de l’année précédente, soit un déficit de 33,6%.