300 entreprises radiées de la CGEM !

Moulay Hafid Elalamy l’avait annoncé dès son accession à la présidence de la Confédération, en juillet dernier : les entreprises qui avaient cumulé plus de trois ans d’arriérés de cotisations risquaient de se voir radiées de la liste des membres si elles ne régularisaient pas leur situation rapidement. Aujourd’hui, il met sa menace à exécution. 300 entreprises – dont certaines n’ont pas cotisé depuis sept ans – disparaîtront des registres de la CGEM.