3 milliards de DH pour le Technopolis de Rabat

Le chantier de Technopolis Rabat semble bien avancé aussi bien en termes de travaux qu’au niveau du montage financier de l’opération.

Le chantier de Technopolis Rabat semble bien avancé aussi bien en termes de travaux qu’au niveau du montage financier de l’opération. CDG développement, filiale de la CDG et maître d’ouvrage de ce projet, est en contacts avancés avec des partenaires potentiels, dont le holding koweitien Al Qudra, pour la structuration du tour de table d’un fonds doté de trois milliards de DH.Ce dernier financera l’aménagement et la construction de cette cité qui s’étendra sur 300 ha et permettra la création de 12 000 emplois à l’horizon 2016. Les travaux consisteront à ériger des universités, des filières d’excellence, des centres de recherche, des incubateurs d’entreprises, un Soft Center (centre de développement de logiciels et centre de design), une zone d’offshoring dédiée aux activités administratives et informatiques et, enfin, un media park qui s’occupera des métiers cinématographiques et de l’audiovisuel. Quant à la gestion et à l’exploitation de ce site, qui se veut une vitrine de la recherche et développement du Royaume, elle sera confiée à Med-Z (ex-Maroc Hôtels et Villages), filiale de CDG Développement. Outre Al Qudra, d’autres institutionnels, notamment des banques marocaines, seront invités à faire partie de l’actionnariat du fonds d’investissement. Et en attendant l’arrivée de ces actionnaires, le nouveau patron de la société gestionnaire, lui, est déjà en place. Il s’agit de Abderrafie Hanouf, actuel directeur général de Morocco Information Techno Parc, la société qui exploite le technopark de Casablanca