3 000 propriétés immobilières immatriculées chaque année

Bà¢timents, terrains, magasins…, les Habous sont riches, du moins sur le papier. Avec une moyenne annuelle de 3 400 réquisitions d’immatriculation destinées aux biens immobiliers Habous, le ministère dispose d’un patrimoine imposan

Bâtiments, terrains, magasins…, les Habous sont riches, du moins sur le papier. Avec une moyenne annuelle de 3 400 réquisitions d’immatriculation destinées aux biens immobiliers Habous, le ministère dispose d’un patrimoine imposant : depuis 1995, date à laquelle le programme d’immatriculation a été lancé, 51 000 demandes d’immatriculations ont ainsi été déposées auprès des services de la conservation foncière, apprend-on auprès du ministère. Pour autant, les rentes récoltées ne dépassent pas 240 millions de DH, soit moins du budget qui lui est accordé par l’Etat.