2 DH de plus par mois pour l’échelle 7, les fonctionnaires déçus

La baisse de l’IR étant désormais acquise – sauf opposition surprise du Parlement – pour janvier 2009, les salariés sont saisis par la fièvre du calcul. Pas seulement dans le privé mais aussi dans la Fonction publique.

Ainsi, au ministère des finances, l’occupation favorite des cadres ces derniers jours est de procéder à des simulations pour voir qui gagnera combien avec l’aide de collègues dans les impôts – ils ne pouvaient trouver mieux. Ainsi, selon la simulation la plus récente du ministère, les gains au titre de l’année 2009 pour les fonctionnaires vont de 2 DH net (sic !) à 472 DH par mois.

Les fonctionnaires se disent quelque peu déçus par la portée de ces gains pour les basses échelles, mais aussi par la grande disparité entre les bas et les hauts salaires. Le comble est que les cadres des Impôts eux-mêmes ne sont pas très contents de la baisse des impôts. Exemple : un fonctionnaire classé à l’échelle 7 échelon 3 verra son salaire net s’apprécier exactement de 2,02 DH.

A l’opposé, pour un fonctionnaire hors échelle et échelon 6, la fiche de paie prendra 444 DH nets par mois, alors que, pour un ingénieur en chef, le gain sera de 472 DH par mois.Quant aux fonctionnaires des échelles 10 et 11 (la catégorie des ingénieurs non comprise), qui constituent l’essentiel des effectifs, les gains à espérer oscillent entre 154 et 305 DH par mois.