18,95/20 au baccalauréat !

3 208 lauréats ont eu la mention "Très bien".

Sur les 335 680 candidats à la première session du baccalauréat de cette année, ce sont 118 052 qui ont décroché le fameux sésame du premier coup, soit un taux de réussite de 35% pour la première phase. Le résultat moyen global des admis a été de 11,97/20 contre 11,87/20 en 2009. Tendance qui se confirme d’année en année, cette moyenne est plus importante chez les bacheliers de sexe féminin qui pointent à 12,08/20 (61 464 lauréates) contre une moyenne globale de 11,86% pour les 56 588 lauréats de sexe masculin.

On retiendra cette année que les bonnes notes sont plus fréquentes que l’année précédente. En effet, 80 bacheliers ont obtenu une moyenne supérieure ou égale à 18 contre 26 en 2009. 3 208 bacheliers ont obtenu la mention «Très bien», soit plus de 16/20, alors qu’ils n’était que de  1969 au cours du bac 2009. La hausse est de 62% quand même. Les meilleures notes ont été obtenues par des élèves de sexe masculin cette fois-ci puisque ces derniers occupent les deux premières marches du podium. Amine Benaoda Tlemçani a décroché un 18,95/20 et Tayou Salim un 18,92/20 alors que Siham Azria se contentait d’un -excusez du peu- 18,91/20.

Pour les autres mentions, on notera cette année 12 517 mentions «Bien» (entre 14 et 15,99/20) contre 8 955 en 2009 et 30 878 mentions «Assez bien» (entre 12 et 13,99/20) contre 21 262 l’année précédente.

Même en terme de rattrapage, la saison a été bonne, si l’on peut dire. 125 058 candidats ont pu décrocher le droit à la seconde chance alors qu’ils n’étaient que de 118  458 en 2009. Un grand dommage pour les 374 bacheliers qui ont obtenu une moyenne de 9,99/20 et qui doivent repasser l’examen !

Au final, des résultats en hausse donc. Nos bacheliers sont-ils de plus en plus brillants ? Les examens ont-ils été plus faciles que l’année précédente ? Réponse inconnue.