10 MDH pour la «Richbond Academy»

Directeur recruté, cahier des charges en préparation

La pénurie de compétences inquiète de plus en plus les opérateurs économiques. A tel point que certains d’entre eux décident de former eux-mêmes et par leurs propres moyens les profils dont ils ont besoin. En février dernier, la société de levage Mediaco avait annoncé l’ouverture de son école destinée à la formation de grutiers, qu’elle n’arrive pas à trouver sur le marché. Les dirigeants de la société Richbond ont également décidé de suivre cette voie avec un projet de plus grande envergure. Ainsi, et selon un membre de la direction générale, la société s’apprête à lancer sa «Richbond Academy». Il s’agit d’une école destinée à former les commerciaux pour les propres besoins de la société mais aussi les revendeurs et commerciaux du réseau de distribution. «Très souvent, nos revendeurs ne sont pas suffisamment outillés en argumentaires commerciaux pour convaincre les clients», explique-t-on auprès de la direction générale. Les cours seront assurés par des cadres de Richbond mais aussi par des intervenants extérieurs, notamment étrangers.

Le projet est ambitieux et surtout coûteux puisque l’école de vente de Richbond nécessitera un investissement estimé entre 10 et 15 MDH que le matelassier se dit prêt à engager. D’ailleurs, le directeur de la «Richbond Academy» a déjà été recruté et le cahier des charges en cours d’élaboration avec l’aide d’un cabinet spécialisé en ingénierie de formation.

Quant à la date de lancement des cours, la direction générale de Richbond espère pouvoir le faire au mois de mai ou juin. S’il est vrai que toutes les entreprises n’ont pas forcément les moyens de monter leurs propres écoles, c’est là au moins une preuve de plus pour l’OFPPT, entre autres, de la nécessité d’investir rapidement de telles filières.