1 527 km de routes enneigées !

Inhabituel mais pas exceptionnel. Alors que, traditionnellement, ce sont les mois de janvier et février qui connaissent les chutes de neige les plus importantes, la fin du mois de novembre a enregistré un enneigement de la plupart des pics du pays, du Rif à l’Anti-Atlas en passant par le Moyen et le Grand-Atlas.

Il faut dire que le froid qui sévit a été particulièrement rigoureux. En quelques jours, la température a chuté de 4 degrés par rapport à la moyenne saisonnière (voir article page 34), avec une minimale de -5°. Et encore, il s’agit là d’une température mesurée sous abri. Selon les estimations, la nuit, en terrain dégagé, elle s’établirait en dessous de -10°.

Résultat, ce sont 1 527 km de routes, dont 286 km de routes nationales et 931 km de régionales qui ont été enneigés, entraînant parfois une interruption de la circulation sur d’importants tronçons. Au total, entre le 27 novembre et le 2 décembre, 392 km de routes ont été fermés puis rouverts à la circulation*.

Autre chiffre à relever : dans la région de Boulemane, c’est pratiquement la totalité du réseau routier qui était enneigé sur 373 km.

Bref, c’est le grand froid, pour le plus grand bonheur des skieurs et le malheur des habitations rurales mal protégées.

Soulignons toutefois que nous sommes loin du record absolu puisque, en février 1935, le thermomètre était descendu à – 24° sous abri, à Ifrane. Enfin, si la météo annonce à partir de jeudi 3 décembre une hausse des températures, celle-ci sera de courte durée. Dimanche 7, le froid reprendra en effet ses droits.

                                                                                                                                                       (*)   Informations : 037 71 17 17