Maroc : léger recul du chômage au 1er trimestre 2019 (HCP)

Le taux de chômage est passé de 10,5% à 10% au niveau national, entre le premier trimestre de 2018 et la même période de 2019, selon le Haut-Commissariat au plan (HCP).

Avec une baisse de 61 000 chômeurs, résultant d’une baisse de 69 000 en milieu urbain et d’une hausse de 8 000 en milieu rural, la population active en chômage est passée, entre le premier trimestre de l’année 2018 et celui de 2019, de 1 272 000 à 1 211 000 chômeurs, enregistrant une baisse de 4.8% dans le volume global du chômage au niveau national, relève le HCP qui vient de rendre publique une note sur la situation du marché de travail au 1er trimestre 2019.

Les baisses les plus importantes du taux de chômage ont été relevées parmi les jeunes âgés de 15 à 24 ans passant de 25,7% à 24,1% (-1,6 point) et parmi les personnes disposant d’un diplôme avec 17,1% contre 18,3% (-1,2 point), relève la même source. Les taux de chômage les plus élevés sont relevés, en particulier, parmi les femmes (14,7% contre 8,5% parmi les hommes), les jeunes âgés de 15 à 24 ans (24,1% contre 7,8% parmi les personnes âgées de 25 ans et plus) et les détenteurs d’un diplôme (17,1% contre 3,7% parmi les personnes n’ayant aucun diplôme).

Près de 6 chômeurs sur 10 (58,5%) sont à la recherche de leur premier emploi (51,1% parmi les hommes et 71,4% parmi les femmes) et plus des deux-tiers des chômeurs (68,3%) le sont depuis une année ou plus (63,1% parmi les hommes et 77,3% parmi les femmes).

D’un autre côté, poursuit le HCP, quelque 22,8% des chômeurs se sont retrouvés dans cette situation suite à des licenciements (17,2%) ou l’arrêt de l’activité de l’établissement employeur (5,6%).

Par ailleurs, 6,7% des chômeurs, totalisant 81 000 personnes au premier trimestre 2019, sont découragés par la recherche active d’un emploi contre 7,1% une année auparavant (84% citadins, 52% masculins, 45% jeunes âgés de 15 à 29 ans et 80% diplômés).

Le taux de sous-emploi est passé de 10% à 9,6% au niveau national, de 9,4% à 9% en milieu urbain et de 10,7% à 10,4% en milieu rural, au cours du premier trimestre 2019, selon la même source.
Le volume des actifs occupés en situation de sous-emploi a ainsi baissé, entre le T1-2018 et T1-2019, de 1,090 million à 1,048 million personnes au niveau national, de 558 000 à 540 000 personnes dans les villes et de 532 000 à 508 000 dans la campagne.

Le HCP relève aussi que la population active occupée sous employée est à environ 88% masculine, 48,5% rurale, 41% jeune ne dépassant pas l’âge de 30 ans et 46,8% diplômée (dont 14,4% détiennent un diplôme de niveau supérieur).

A Lire aussi :  Marché du travail : 15 000 emplois créés au Maroc entre les 1ers trimestres 2018 et 2019

A Lire aussi : Emploi au Maroc : Cinq régions concentrent plus de 72% des actifs

(Avec MAP)