«Les acheteurs de ma boîte me forcent à travailler avec un fournisseur médiocre»

Je ne veux même pas chercher la raison, mais bon, les faits sont là, moi qui avais opté pour un super fournisseur pour cette prestation, je me retrouve avec un autre qui a été sélectionné et qui est connu sur le marché pour être vraiment nul. Les Achats sont très contents puisqu’ils ont atteint leur fameux «target price» mais moi je ne suis vraiment pas certain de réussir mes objectifs avec ce «partenaire». Et malgré mes réclamations, rien n’y fait, on me dit de me «débrouiller» et que ce sont les procédures que tout le monde doit respecter.

Les frustrations «corporate» sont nombreuses mais elles font partie du «package» et nous devons apprendre à les gérer comme le reste ! Aussi, puisque vous n’avez pas le choix, inutile de revenir sur cette décision, mais d’en tirer le maximum, tant dans ce projet précis que ceux futurs.

Soyons constructifs et équitables

Peut-être que vous avez raison quand vous qualifiez de «médiocre» ce fournisseur mais vous ne pouvez en être certain à 100% tant que vous n’aurez pas collaborer avec lui. Et puisque encore une fois, vous n’avez pas le choix…

Aussi, recevez ce fournisseur avec un état d’esprit à la fois positif et exigeant et indiquez-lui précisément ce que vous attendez de lui.

Prenez le temps pour cela, en amont, de détailler les étapes, critères, indicateurs qu’il devra respecter. Parfois, rencontrer un client exigeant, comme vous, permet à un fournisseur de s’améliorer de manière significative. Pourquoi ne pas être ce client «coach».

Pourquoi le faire ?

Tout simplement parce que vous l’avez dit : vous devez réussir votre projet !

Si, au contraire, vous décidez d’être le client «désagréable» et peu confiant, alors ne vous étonnez pas d’obtenir en bout de course un résultat plus que médiocre !

En démontrant votre «bonne foi» vous trouverez peut-être une solution à votre problème et surtout vous crédibiliserez votre demande de rupture de contrat, si, le cas échéant, ce fournisseur s’avérait réellement incapable d’être à la hauteur de vos attentes.

Devenez un vrai équipier des achats !

Si vous n’avez pas pu avoir le fournisseur idoine c’est aussi de votre faute. Car, en lançant une demande d’achat «trop vague», vos acheteurs se sont logiquement concentrés sur leur budget sans le mettre en adéquation avec vos exigences.

Or, les acheteurs jouent un rôle nodal au sein de toute entreprise, ils sont de véritables parties prenantes de la plupart des projets et doivent assurer la qualité optimale tout en respectant les budgets. Mais ils ne peuvent connaître toutes les subtilités de certaines demandes, alors, ils restent focalisés sur leur fameux target price qui leur assurera (à leur tour) l’atteinte de leurs objectifs… Il faut donc faire converger vos différents objectifs pour trouver enfin un terrain d’entente !
Aussi, plutôt que d’envoyer une demande d’achat sur votre intranet (et sur lequel certaines «cases» pourtant fort utiles manquent à l’appel pour bien expliquer votre requête), prenez le temps de CONTEXTUALISER votre demande, et de la détailler auprès de votre acheteur. Expliquez aussi votre connaissance du marché et des différentes offres auxquelles ils pourront s’attendre, «même» à des prix défiant toute concurrence !

Vous devrez sans doute faire quelques concessions de votre côté (un acheteur n’est pas un magicien et ne peut négocier la meilleure prestation au tarif le plus bas du marché, mais vous serez certain au moins que le fournisseur sélectionné sera vraiment à la hauteur de vos attentes tout en respectant les procédures de votre entreprise !

Enfin, les acheteurs sont très souvent pointés du doigt, alors quand vous serez satisfait de leurs services, pensez à le dire. Aussi !

A vous de jouer !