Zoo d’AIN SEBAA : les travaux de réhabilitation devraient démarrer le premier trimestre 2015

Les appels d’offres relatifs aux différents lots seront lancés en octobre. L’ensemble des animaux a été transféré au parc Dream Village situé entre Casablanca et Mohammédia. La conception est confiée à  la société espagnole Rain Forest Diseà±o.

Le zoo d’Aïn Sebâa, tel qu’on le connaissait depuis de nombreuses années, n’est plus qu’un mauvais souvenir. Et l’on espère tous qu’il en restera ainsi. Décidé après une forte mobilisation de la société civile et dans la foulée du Plan d’actions prioritaires destiné à restaurer l’image de Casablanca, le projet de réhabilitation du site vient de franchir une première étape.

Suite à la fermeture temporaire du zoo au public depuis le 25 avril, sur décision du président du Conseil de la ville de Casablanca, Mohamed Sajid, l’ensemble des animaux, soit 27 espèces en tout, a été transféré au parc animalier de l’espace Dream Village, entre Mohammédia et Casablanca. «Le zoo de Rabat nous a accompagnés techniquement dans cette opération de transfert.

Aucun animal n’a été ni euthanasié ni relâché dans la nature», assure-t-on du côté de chez Casa Aménagement, en charge de la maîtrise d’ouvrage du projet. «Un suivi vétérinaire de prévention a été instauré en faveur des animaux avant le transfert. En parallèle, le parc Dream Village a veillé à la préparation de l’infrastructure d’accueil des animaux. Il a ainsi procédé à la construction de nouveaux enclos et à la réorganisation des enclos déjà existants.

Le financement des 250 MDH nécessaires est bouclé

Après le transfert, est venue la période d’acclimatation par rapport au nouvel environnement et vis-à-vis des groupes qui peuplaient déjà le parc. Aujourd’hui, la majorité des animaux transférés s’est adaptée», confie un responsable au sein de Casa Aménagement.

Approuvée par le Conseil de la région du Grand Casablanca du 30 mai, la conception du nouveau zoo d’Aïn Sebâa sera assurée par Rain Forest Diseño, une entreprise espagnole à l’origine du Bioparc de Valence en Espagne. «Les appels d’offres relatifs aux travaux eux-mêmes seront lancés fin octobre pour un démarrage des travaux le premier trimestre 2015.

Ils dureront 30 mois», poursuit-on du côté de Casa Aménagement. Les 250 MDH nécessaires au projet de réaménagement ont quant à eux été réunis grâce à un partenariat entre la Direction générale des collectivités locales qui a apporté 130 MDH, la Commune urbaine de Casablanca 80 millions et le Conseil régional du Grand Casablanca avec une contribution de 40 millions.

Cette enveloppe est mobilisée pour transformer le parc d’Aïn Sebâa en un zoo de nouvelle génération (aux standards internationaux bien sûr) avec un parc de jeux sur 2,5 hectares et espace boisé de 5 ha. Avec le jardin zoologique couvrant 2,5 ha, l’ensemble du site s’étendra sur 10 ha.