Wana lance un combiné standard téléphonique/modem internet pour les PME

Offrant 2, 4 ou 6 Mo de débit, le boîtier se connecte aux postes téléphoniques quelle que soit leur technologie
L’opérateur s’engage sur une qualité de service.

Ledernier-né des opérateurs télécoms fait encore parler de lui en lançant une nouvelle offre destinée aux entreprises. Wana, qui était déjà présent dans le segment – il avait lancé sa première offre internet pour les entreprises avec un débit de 300 à 700 Ko/s -, veut consolider sa percée et parle de conquérir 15 à 20 % du marché dans la décennie à venir. Pour cela, il vient de lancer ce qu’il appelle le «double play», une offre qui regroupe à la fois des services de téléphonie classique vocale et une connectivité internet avec un débit de 2, 4 ou 6 Mo/s, au choix. Le tout dans un même boîtier, et sans obligation pour les entreprises qui seraient tentées par son produit de changer leurs équipements ni même, grâce à la portabilité, d’avoir de nouveaux numéros. Il est en effet possible de connecter directement téléphones et fax à travers son standard (analogique ou numérique) à son réseau, et cela vaut aussi pour internet.

Le troisième opérateur affirme apporter aux entreprises une nouveauté : une seule facture, un seul interlocuteur technique et un délai d’une semaine pour mettre en place la solution. Il intègre dans sa nouvelle offre l’adresse de domaine et l’antivirus. Wana va plus loin en s’imposant des pénalités dans le cas où il serait pris en défaut, qu’il s’agisse de manquement dans la qualité de ses prestations ou dans les délais de réparation, en cas de panne.

Les prix sont fonction des volumes des contrats
Côté prix, chaque entreprise ayant des besoins et une solution spécifique, le troisième opérateur se contente d’annoncer que son offre coûtera, en moyenne, 20% de moins que les offres actuelles sur les autres destinations nationales et internationales.

Wana affirme aussi qu’il prévoit d’annuler les frais d’abonnement mensuels dès que son client aura choisi un débit garanti. De même, les appels entre sites de la même entreprise ou entre deux entreprises qui auront choisi la même solution seront gratuits, ce qui n’est pas le cas pour ses concurrents qui facturent ces services (0,30 centime HT pour Maroc Telecom et 0,44 HT pour Méditel). Mais tout le monde s’accorde sur le fait que ces prix sont plutôt «indicatifs» et que tout se négocie en fonction des volumes des contrats.

Il faut dire que, si des offres dédiées aux entreprises d’autres opérateurs sont disponibles sur le marché, avec des prestations globalement similaires, elles restent plutôt éclatées. Et c’est en réunissant le tout en un que Wana veut se démarquer.

Cependant, le talon d’Achille du nouveau produit Wana reste la faiblesse du débit. Le nouvel opérateur s’en explique par le fait que son cœur de cible est constitué de PME et TPE moins gourmandes que les grandes entreprises en termes de débit.