Wafasalaf veut distribuer 500 000 crédits d’ici 2017

Ce total comprend 370 000 prêts personnels, 80 000 crédits auto et 150 000 financements pour l’équipement de foyers. La société lance un service de recouvrement des créances et d’évaluation de la solvabilité des clients.

Wafasalaf trace sa voie pour les trois ans à venir. La filiale du groupe Attijariwafa bank dans le crédit à la consommation se fixe pour objectif à l’horizon 2017 de financer 500 000 projets. Ceux-ci devraient consister pour l’essentiel en prêts personnels, soit quelque 370000 projets en la matière, tandis que la société espère drainer respectivement 80 000 et 150000 dossiers dans le financement automobile et l’équipement de foyers.
Autre axe stratégique majeure pour la société d’ici 2017, l’accompagnement de la mutation digitale des services financiers. A ce titre, Wafasalaf met en ligne une nouvelle solution mobile pour les Smartphones et les tablettes en préalable au déploiement d’une approche digitale complète qui rendra à terme les sites internet de l’entreprise entièrement transactionnels. Un autre point saillant de la nouvelle stratégie de la filiale consiste en un renforcement de sa politique d’internationalisation. Déjà présente en Tunisie et au Sénégal, la société prospecte d’autres pays d’Afrique en s’appuyant bien évidemment sur le réseau de sa maison mère.

Dans la foulée, Wafasalaf annonce aussi la mise en place de Recouvcom, une offre de service dédiée à l’évaluation de la solvabilité des clients et au recouvrement des créances financières et commerciales. Celle-ci compte déjà comme clients Attijariwafa bank, Inwi et Al Omrane. Il faut dire que l’entreprise a accumulé une solide expérience en matière de recouvrement de créances. Elle dispose à ce titre depuis 2012 d’une structure peu commune sur le marché qui prend en charge des clients en difficulté de trésorerie pour leur proposer des solutions adaptées pouvant consister en un report d’échéance, une consolidation ou une restructuration des créances.

Le recouvrement ne constitue pas le seul métier annexe de la société qui est également active dans le Business Processing pour des clients opérant dans les télécommunications, la distribution, la banque, l’immobilier … Wafasalaf assure en effet la gestion des crédits à la consommation pour Attijariwafa bank, Crédit du Maroc, Crédit Agricole du Maroc ou encore Renault Crédit International. Le volume des crédits gérés à fin juin 2014 totalise 13 milliards de DH. Plus globalement, Wafasalaf détient actuellement un encours de 25 milliards de DH de crédits. Une part de 4 milliards de DH consiste en prêts auto, ce qui fait au passage qu’un véhicule neuf sur cinq est financé par Wafasalaf. En un quart de siècle d’existence, la société a servi 1 million de ménages à travers un réseau structuré de 1 500 points de vente tout en créant 1700 emplois directs et indirectsn.