Désinsectisation, dératisation, chiens errants… : 20 MDH par an pour Casablanca

A Casablanca, pour lutter contre les nuisibles et les vecteurs de maladies, la dératisation, la desinsectisation etc., un budget de 20 millions de DH par an sera déployé d’ici 2023-2024.

Ce mercredi 10 juillet, la ville de Casablanca a lancé un programme de lutte contre les nuisibles, les vecteurs de maladies ainsi que de ramassage des animaux errants. 

Intervenant au nom de Said Ahmidouch, Wali de Casablanca-Settat, Hassan Benkhayi, gouverneur de Ain Sbaa Hay Mohammadi, a précisé que le lancement de cette opération relève des contrats de gestion déléguée dans le domaine de la propreté, avec la société de développement locale Casa Environnement. 

Cette dernière mènera l’opération, suite à un accord avec la commune de Casablanca en creant un système complet et intégré dans les domaines de la vigilance sanitaire, l’hygiène et la protection de l’environnement”, a précisé le gouverneur. 

20 millions de DH par an 

Selon lui, cet accord “est étalé sur 5 ans”, et ce avec le déploiement d’un “budget de 20 millions de dirhams par an”, dans l’objectif de lutter contre : les nuisibles, les vecteurs de maladies, les reptiles, les insectes venimeux et le ramassage des animaux errants. 

Hassan Benkhayi a également annoncé qu’“un programme de travail a été élaboré”, qui porte sur un certain nombre d’axes : le traitement des eaux usées, la lutte contre les rongeurs ainsi que les insectes volants. 

Des ressources humaines seront déployées dans le cadre de ce programme. Des médecins et techniciens, entre autres, bénéficieront de formations, aussi bien théorique que pratique. Des moyens logistiques, notamment des voitures et des motos, seront également mis en service.