Un mois d’août mitigé pour Marrakech, excellent pour Agadir

Les hôteliers de Marrakech estiment la baisse d’activité à  30% par rapport à  août 2009.
Pour Agadir, la nouvelle autoroute a eu de l’effet. Les nationaux ont réalisé 23% des arrivées.
Pour les deux destinations, les perspectives sont bonnes jusqu’au mois de novembre.

C’était prévisible. En raison de Ramadan, le mois d’août n’a pas été très facile pour le secteur touristique. A Marrakech, le Conseil régional du tourisme (CRT) estime à 30% la baisse de la fréquentation par rapport au même mois de l’année dernière. Toutefois, les établissements qui ont su préparer des offres adaptées et bien ficelées à l’avance, notamment pour la clientèle étrangère, ont  pu tirer leur épingle du jeu, précise un hôtelier qui souligne que les Marocains, que ce soit les nationaux ou les MRE, n’ont pas été nombreux. De même, les promotions du week-end d’Aid Al Fitr ont été profitables pour ces établissements. Les répercussions du recul constaté par le CRT en août sur l’ensemble des huit premiers mois ne sont pas significatives. Selon ses estimations, la ville ocre a reçu plus d’un million de touristes qui ont réalisé 3,5 millions de nuitées. Le taux d’occupation global s’est apprécié de 4 points par rapport à fin août 2009, passant de 46% à 50%. Dans le même temps, la durée moyenne de séjour s’est établie à 4 jours contre 3. Une évolution expliquée par l’ouverture de plusieurs clubs de vacances qui incitent les touristes à séjourner plus longtemps. Jusqu’en novembre, les perspectives s’annoncent assez bonnes pour Marrakech, précise-t-on auprès du CRT  qui ne s’est pas encore prononcé sur décembre.

Les touristes des pays de l’Est en masse à Agadir

Agadir fait mieux. Les professionnels du tourisme ont été agréablement surpris par l’affluence du mois d’août, aussi bien des étrangers que des nationaux. Réalisant 23% des arrivées, ces derniers se classent en deuxième position après les Français qui ont totalisé 28%. Le taux d’occupation s’est apprécié de deux points par rapport à août 2009, et ce, malgré une baisse des nuitées de 4%. Il faut signaler que pour le mois d’août, la capitale du Souss a profité de l’ouverture de l’autoroute qui a encouragé bon nombre de nationaux à s’y rendre, y compris en provenance de Marrakech qui n’est désormais qu’à deux heures de route.
En dehors des nationaux, Agadir a su profiter de l’expansion des arrivées de certains pays émetteurs, notamment ceux de l’Europe de l’Est comme la Russie (+ 164%) et la Pologne (+ 49%), la Grande-Bretagne (+ 97%) etl’Allemagne (+ 18%).
Pour les 8 premiers mois de l’année, les arrivées ont progressé de 5,64% et les nuitées de 2,4%. Le taux d’occupation moyen des hôtels classés de la ville s’est apprécié de près de 2 points par rapport aux 8 premiers mois de 2009, passant de 53,51% à 55,47%. Là encore les perspectives pour les mois à venir s’annoncent bonnes, selon Abderrahim Oumani, président du CRT.