Trente hôtels en cours de construction à  Casablanca !

Dix ouvriront avant la fin de l’année en cours et autant en 2007.
La capacité d’accueil de la ville augmentera de 4 700 lits d’ici
2008.

Casablanca met le paquet pour augmenter sa capacité hôtelière. Une trentaine d’établissements totalisant près de 5 000 lits sont en cours de construction. Rien que pour le premier trimestre, ce sont trois nouveaux hôtels d’une capacité de 242 lits qui ont ouvert leurs portes. Une dizaine sera opérationnelle au courant du deuxième semestre 2006, portant sur une capacité d’hébergement supplémentaire de 1 274 lits. Pour l’année prochaine, un nombre égal d’ouvertures portant sur 1 119 lits est aussi programmé. Quant à 2008, elle verra la mise en service de 7 nouvelles unités totalisant 2 336 lits.

Fait remarquable, à Casa, contrairement aux autres régions touristiques, les nouveaux établissements comptent beaucoup de petites unités hôtelières. A l’exception, en effet, du Twin Center Palace, logé dans les Twin et dont les travaux démarrent enfin, on comptabilise 8 hôtels quatre étoiles, 7 trois étoiles et 5 deux étoiles. Pour le reste, il s’agit de petits projets de résidences touristiques, de gîtes… La majorité des chantiers se situent en plein centre-ville.

Les établissements de petite catégorie privilégiés
Par ailleurs, deux autres projets d’hôtels, un 5 étoiles et un 4 étoiles sont en cours d’étude et attendent le feu vert pour les autorisations de construire. A eux deux, ils ont une capacité de 918 lits. D’autres projets sont aussi à l’étude, cette fois-ci par les commissions de dérogations qui ont donné leur accord. Il s’agit de deux établissements 5 étoiles totalisant 500 lits, d’un hôtel 3 étoiles de 104 lits, d’un hôtel 1 étoile (128 lits) et d’un Village de vacances de 62 lits.

Beaucoup d’établissements sont en cours de rénovation, un pari sur l’avenir touristique de la ville. On peut citer à cet égard l’Holiday Inn, le Riad Salam mais aussi les hôtels Suisse, Tropicana, Excelsior et La Corniche. Il apparaît donc clairement que le rythme d’ouvertures pour 2006 et les deux prochaines années est nettement plus élevé que ce qui a été observé ces dernières années. La preuve, entre 2003 et 2005, soit trois ans, on comptabilise l’ouverture de 9 unités seulement.