Transport par autocars : le service premium de la CTM convainc la clientèle

Le nombre des voyageurs est passé de 80 000 en 2014 à plus de 200 000 à fin 2015. L’opérateur exploite une flotte de 15 autocars de luxe qui desservent 8 destinations et assurent 22 départs par jour. Avec un taux de remplissage de 60%, le service premium a dégagé 9% du chiffre d’affaires 2015 de l’activité transport interurbain.

La CTM veut réconcilier les Marocains avec le transport par autocars. Cette politique, le spécialiste du transport interurbain l’a entamée il y a deux ans déjà (en février 2014) en lançant son service premium. Et les résultats sont au rendez-vous. Preuve en est plus de 200 000 voyageurs ont emprunté les autocars premium de la compagnie en 2015, contre 80000 en 2014. Un nombre qui a plus que doublé et qui a permis à l’opérateur de réaliser un chiffre d’affaires de 34 MDH sur ce segment en 2015, soit près de 9% du chiffre d’affaires de son activité transport interurbain qui est de 385 MDH. «Ce service premium nous a permis de toucher une nouvelle cible de clients, notamment ceux qui avaient l’habitude de voyager par voiture, train ou avion, et par ricochet de développer nos part de marchés», se félicite Ahmed Douihri, directeur des activités support.

Il faut dire que la CTM a pensé à tous les détails en vue de réussir ce projet et être à la hauteur des attentes de cette nouvelle clientèle. D’abord, elle a investi dans une flotte de 15 véhicules de luxe dont le prix va 2,4 à 2,5 MDH chacun (contre 2 à 2,2 MDH pour les autocars classiques). La spécificité de ces véhicules repose principalement sur le nombre réduit des places, 44 contre 54 pour les autocars classiques. A partir de là, les véhicules offrent un niveau de confort élevé (sièges individuels en cuir plus larges avec repose-jambes et tablettes, climatisation et lumière personnalisée…). A cela s’ajoutent les prestations à bord en l’occurrence le wifi à l’intérieur des autocars, les journaux, l’eau et les biscuits qui sont distribués gratuitement à tous les passagers qui bénéficient également de l’enregistrement prioritaire des bagages et peuvent s’installer dans les salles VIP aménagées dans quelques gares CTM du Royaume, en particulier à Casablanca (Sidi Belyout et Val-fleury), Marrakech, Tanger, Agadir et Tétouan. Deux autres salles sont en cours d’aménagement à Fès et Rabat. «L’aménagement de ces salles nécessite un investissement allant de un à 2 MDH par gare. Nous prévoyons, d’aménager de nouveaux salons dans de nouvelles gares au fur à mesure de l’extension de ce réseau», annonce le Directeur des activités support. Le service de transport premium est proposé exclusivement sur le réseau autoroutier puisqu’il s’agit de lignes directes non stop, avec une petite pause de 20 min.

Le service à bord sera amélioré

«Au début, nous étions sur deux lignes Casa/Agadir et Casa/Oujda. Mais vu le succès qu’a rencontré ce service, surtout que le prix est supérieur seulement de 30% au tarif des autocars classiques, 6 autres dessertes ont été lancées en mai 2014 (Casa/Marrakech, Casa/Tanger, Casa/Tétouan, Casa/Béni Mellal, Casa/Safi, Marrakech/Agadir), soit 22 départs par jour», détaille Ahmed Douihri.

Ces autocars de luxe qui affichent un taux de remplissage de 60% sont également loués aux entreprises pour des voyages de groupe. Cependant, vu que certains concurrents, principalement «transport Ghazala», se sont lancés dans ce service VIP, la CTM envisage de tirer le marché vers le haut et d’améliorer davantage la qualité des services à bord. «Nous réfléchissons à de nouveaux services en l’occurrence les repas pour les longs trajets, mais aussi la mise en place de tablettes et d’une sélection de films à l’instar des services des compagnies aériennes», développe le directeur. L’opérateur lancera également une campagne de communication audiovisuelle pendant le Ramadan pour mieux faire connaître ce service, mais également pour annoncer d’autres nouveautés.

La CTM optera à partir du début du deuxième semestre pour un nouveau système de tarification. En effet, l’opérateur a investi 8 MDH dans un nouveau système d’information qui sera livré dans les quelques semaines à venir. Ce système permettra à la CTM de mettre en place la tarification modelée (Yield management). Ainsi les tarifs vont varier en fonction de la date de réservation, la saison et la demande. De même, l’opérateur prévoit de mettre en place un programme de fidélisation pour récompenser les clients réguliers. A travers ce programme, ils peuvent rassembler un certain nombre de points en fonction des kilomètres parcourus pour ensuite bénéficier d’un surclassement, d’une réduction ou même d’un billet gratuit.