Transavia augmente son offre vers le Maroc de 16% pour l’été 2017

100 000 sièges supplémentaires pour renforcer les lignes reliant la France à Agadir, Marrakech et Oujda. La compagnie ouvrira en janvier prochain la vente en ligne de ses billets en dirhams pour attirer la clientèle marocaine.

Transavia veut développer ses activités sur le marché marocain. En effet, la filiale low-cost du groupe Air France KLM vient de présenter son programme pour l’été 2017 lors d’une conférence au cours de laquelle Hervé Kozar, DG adjoint Commercial de Transavia France, a annoncé que le marché marocain bénéficiera de 100 000 sièges supplémentaires par rapport à l’été 2016, soit une offre en hausse de 16%. Cette hausse se traduira par une augmentation des fréquences sur trois lignes entre les deux pays. Dans le détail, la ligne Paris Orly et Agadir Al Massira passera de sept à dix vols par semaine, celle entre Orly et Oujda-Angad de cinq à sept vols par semaine, et Nantes-Atlantique sera reliée à Marrakech-Ménara par six rotations hebdomadaires, contre quatre l’été dernier.

Rappelons que la compagnie low-cost qui opère depuis 10 ans sur le marché national dessert également les villes de Casablanca, Fès et Essaouira.

Un potentiel loisirs et business important au Maroc

«Durant l’été 2016, nous avons transporté plus d’un million de passagers», affirme M. Kozar. Et d’ajouter: «Au moment où les autres marchés sont en stagnation, le marché marocain a enregistré une croissance de l’ordre de 4% en 2016. Le pays dispose aujourd’hui d’un potentiel loisirs et business très important, ce qui fait de lui l’un de nos marchés clés». Sur ce registre, il est à noter que la compagnie a enregistré un taux d’occupation de 90%.

Cependant, le directeur estime que la clientèle étrangère représente aujourd’hui plus de 75% des passagers sur les lignes vers et depuis le Maroc. Pour attirer la clientèle marocaine, la compagnie compte ouvrir à partir de janvier 2017 la vente de billets en ligne en dirhams. «Cette mesure va nous permettre d’accélérer notre développement dans le pays et d’atteindre une croissance allant de 5% à 10% en 2017», estime le management. Rappelons que Transavia dessert plus de 160 destinations en Europe et dans le bassin méditerranéen, au départ de ses bases en France, aux Pays-Bas et en Allemagne. Avec plus de 11 millions de passagers transportés chaque année, elle est aujourd’hui la première compagnie low-cost au départ d’Orly et la deuxième au départ de Paris, derrière EasyJet. En 2017, elle prévoit une augmentation de l’offre globale de 11,5% avec près de 14 millions de sièges mis en vente.