Coopération maroco-suisse dans le domaine du tourisme

Un projet de développement durable prévu dans la région de Béni-Mellal-Azilal.

Le Mövenpick Hôtel Casablanca, en partenariat avec l’ambassade suisse et la Chambre de commerce suisse, organise une série de débats autour du tourisme suisso-marocain. Le premier workshop organisé le 4 mars sous le thème du tourisme entre le Maroc et la Suisse a rassemblé de hauts représentants du tourisme afin de déceler les moyens de préserver et de promouvoir ce secteur entre ces deux pays. L’ambassadeur suisse Guillaume Scheurer a tenu à présenter les potentialités de la destination helvétique qui compte 26 cantons dont les revenus du tourisme frôlent 51,3 millions de francs suisses. Avec 45% de nuitées captées par le tourisme interne, la Suisse est une destination très prisée par les Européens (32% des nuitées) et le reste du monde (23%). Destination de sports d’hiver mais aussi de vacances d’été (pour 57% des voyageurs). En somme, 67% de ses visiteurs sont réguliers (venus au moins 5 fois) et 16% dépensent au moins 250 francs suisses/jour/personne. Mais ce qu’apprécient le plus les voyageurs, c’est l’expérience du transport public. D’ailleurs, l’expérience suisse sera exportée vers le Maroc à travers un projet de développement durable dans la région Béni-Mellal-Azilal. Il sera mené par l’ambassade suisse au Maroc en partenariat avec les ministères du tourisme et de l’intérieur. L’objectif est de donner de l’essor aux conditions propices au développement du tourisme durable, renforcer la compétitivité et l’accès à certains secteurs et développer les compétences en matière touristique. Le démarrage de la phase principale du projet est prévu pour septembre 2020.