Tourisme : les chiffres annoncés par le ministère pour le mois d’août étonnent les professionnels

Les hôteliers affirment avoir eu un mois d’août relativement correct, mais grà¢ce aux nationaux et non aux étrangers. Aucune donnée détaillée n’a été communiquée sur le nombre d’arrivées ou de nuitées. Des destinations comme Marrakech continuent d’afficher des résultats en baisse au titre des huit premiers mois de l’année.

Le ministère du tourisme vient de rendre publiques les statistiques mensuelles du secteur au titre du mois d’août qui n’ont pas manqué d’étonner professionnels et observateurs. D’abord en raison des forts taux de progression annoncés, des performances puis des détails par rapport au nombre d’arrivées et de nuitées.

Ainsi, selon le communiqué du ministère, les arrivées aux postes frontières durant le mois d’août ont connu une progression de 42% par rapport au même mois de l’année dernière. Cette progression serait le fait de trois marchés principaux que sont la France qui a progressé de 48%, l’Espagne et la Belgique avec des hausses de leurs arrivées au Maroc respectivement de 47% et 42%. Le communiqué succinct du ministère ne souffle pas mot sur les performances du mois de juillet 2012, et les seules statistiques disponibles détaillées dont on dispose aujourd’hui datent d’il y a 3 mois, c’est-à-dire à fin juin. Et, il faut rappeler que le mois d’août apparaît pour la première fois depuis trois ans dans un communiqué du ministère, puisque les agents chargés de traiter et de communiquer les statistiques aux professionnels et aux médias avaient pris comme habitude de cumuler les résultats du mois d’août avec ceux de septembre, en raison, bien entendu, du mois de Ramadan durant lequel les fréquentations des hôtels chutent de manière remarquable.
Le ministère poursuit que ces performances haussières au niveau des arrivées se sont traduites par une hausse des nuitées dans les établissements d’hébergement classés de 39%, durant ce même mois d’août 2012. Ladite hausse des nuitées a atteint 110% à El Jadida, 107% à Tanger, 86% à Ouarzazate (dont tout le monde connaît la situation sinistrée) et 61% à Essaouira. Les deux premières destinations du pays, Marrakech et Agadir, ont vu le nombre de leurs nuitées progresser de 32% pour la ville ocre et de 41% pour la capitale du Souss. Il en découle, selon le ministère, que «ces performances du seul mois d’août ont permis de stabiliser les résultats cumulés des 8 premiers mois de l’année, avec une légère progression de +1% en termes de nuitées, et de rattraper le recul de -9% enregistré en début d’année en termes d’arrivées».

+86% pour Ouarzazate… mais pour un nombre de nuitées ridiculement bas

Ceci étant, si ces pourcentages ne sont pas faux, il n’en demeure pas moins qu’annoncer uniquement des progressions (et quelles progressions !) s’apparente à de la communication orientée. Il est vrai, en effet, que durant le mois d’août, une destination comme Marrakech a vu ses arrivées progresser de 26% et ses nuitées de 32%, selon une autre source dans cette ville. Mais cette performance est due essentiellement au tourisme interne, sachant que durant les 10 derniers jours du mois d’août, c’est-à-dire après Ramadan, les nationaux se sont rués vers Marrakech et  d’autres destinations pour sauver ce qui restait de leurs vacances d’été. La progression des arrivées des nationaux dans la ville ocre a atteint 150% durant le mois d’août par rapport à août de 2011 qui coïncidait presque jour pour jour avec le mois de Ramadan, précise cette source qui estime la durée de séjour durant ce mois à 3,7 jours.

Pour les huit premiers mois de l’année 2012, Marrakech a vu le nombre de ses arrivées reculer de 3%, soit 1,1 million d’arrivées qui ont généré 3,4 millions de nuitées avec un taux d’occupation de 44% au lieu de 50% (taux moyen pour les 8 premiers mois des trois dernières années), précise notre source. Durant ces 8 premiers mois de l’année, tous les marchés émetteurs européens ont enregistré des baisses en termes d’arrivées : -2% pour la France et l’Espagne, mais des baisses beaucoup plus importantes pour les autres marchés. En revanche, le tourisme interne a progressé durant cette période de 4%, soit 350 000 arrivées et 1,5 million de nuitées. Ce qui est valable pour Marrakech l’est aussi pour Agadir qui a profité de l’arrivée des nationaux durant le dernier tiers du mois d’août, mais aussi de la clientèle des marchés arabes du Moyen-Orient dont les arrivées ne cessent de progresser.

L’exemple de Ouarzazate est encore plus édifiant de cette manière «particulière» de communiquer sur les réalisations touristiques. La destination a en effet vu le nombre de ses nuitées progresser de 86% durant le mois d’août par rapport au mois d’août de 2011. Sauf que Ouarzazate a enregistré au mois d’août 2011, selon les statistiques du ministère du tourisme, à peine 10 575 nuitées pour 6 757 arrivées, avec un taux d’occupation de 7%. Il est donc normal d’avoir un taux de progression important cette année.