Tourisme : le duo Kabbaj-Zemrani élu à  la tête de la confédération

Ils ont obtenu la majorité des voix. Si les priorités restent les mêmes, le nouveau bureau se veut déterminé à  faire accélérer la mise en Å“uvre de la Vision 2020.

Les professionnels du tourisme viennent, sans grande surprise, d’élire le nouveau bureau de la Confédération nationale du tourisme (CNT). Ali Ghannam et Fouad Lahbabi, respectivement président et vice-président général, cèdent ainsi la place à Abdellatif Kabbaj, par ailleurs seul candidat en lice, associé à Fouzi Zemrani, désormais vice-président délégué de la CNT. Annoncée fin novembre, la candidature du binôme faisait de toute façon l’unanimité, à l’exception de l’Association nationale des investisseurs touristiques (ANIT) qui lui aurait préféré Omar Kabbaj, propriétaire du Hyatt Regency de Casablanca.

L’association s’est finalement alignée avec les 4 autres fédérations membres de la commission ad hoc instaurée pour l’élection, à savoir la Fédération nationale de l’industrie hôtelière (FNIH), la Fédération nationale des agences de voyages du Maroc (FNAVM), la Fédération nationale du transport touristique (FNTT) et l’Association des loueurs automobiles sans chauffeur au Maroc (ALASCAM). Le nouveau bureau a été élu par 225 voix sur les 257 membres présents, et aucune voix contre. A noter que Lahcen Zelmat, jusque-là président délégué de la FNIH, a été nommé président de celle-ci alors que les présidents de la FNAVM et ALASCAM restent les mêmes. Pour seconder Abdellatif Kabbaj et Fouzi Zemrani, 3 vice-présidents ont également été nommés. Il s’agit de Lahcen Zelmat, Tarik Dbilij, président de l’ALASCAM, et Hamid Bentahar, par ailleurs président du CRT de Marrakech.

Changement de ton

Pour son mandat de 3 ans à compter du 1er janvier 2015, le nouveau bureau se veut ferme dans ses ambitions et privilégiera 3 axes stratégiques : la mise en œuvre des engagements pris par le secteur privé dans le cadre de la Vision 2020, à commencer par l’accélération du Plan Azur avec Saïdia et Taghazout en tête, et le renforcement de la gouvernance du secteur ; l’amélioration de la compétitivité des entreprises nationales avec, notamment, l’accompagnement de l’ONMT dans sa mission de promotion ; et la production de services pour les membres de la CNT. En matière de gouvernance, les 4 premières fédérations régionales de la CNT (Centre Atlantique, Souss-Sahara Atlantique, Marrakech Atlantique et Maroc Centre) seront mises en place dès l’année prochaine. La CNT veillera également à la mise en place, annoncée pour 2015 par le ministère de tutelle, de la Haute autorité du tourisme. Autre promesse, le Salon du tourisme au Maroc reviendra en 2016. «Nous sommes dans la continuité car nous sommes signataires du contrat programme Vision 2020. Nous ne pouvons pas le remettre en cause mais il y aura une nouvelle dynamique et une nouvelle manière d’aborder les problématiques pour les faire avancer», a déclaré M. Zemrani. Fraîchement nommé, le président compte rencontrer Lahcen Haddad dans les prochaines semaines. A ce moment-là, «tout sera prioritaire», confie-t-il.