Test drive de la Porsche Cayenne Diesel

Dans une formule lapidaire, les responsables de Porsche disaient à  propos du nouveau Cayenne : «Nous avons tout modifié. Sauf l’écusson Porsche». Bref, tout un programme.

Dans une formule lapidaire, les responsables de Porsche disaient à propos du nouveau Cayenne : «Nous avons tout modifié. Sauf l’écusson Porsche». Bref, tout un programme. Il faut dire que lorsque la marque de voiture de sport décida d’investir le segment des SUV, nombreux étaient les sceptiques. Près d’une décennie plus tard, le succès est confirmé au niveau mondial puis local, puisque la direction commerciale de la célèbre marque nous confiait que le Cayenne constituait 80% des ventes Porsche au Royaume, à tel point que l’acquéreur doit figurer sur une liste d’attente. Bien que Porsche avait juré de ne jamais mettre un diesel sous ses capots, les lois du marché ont fait valoir leur droit. C’était d’autant plus tentant que des synergies au sein du groupe Volkswagen pouvaient opérer. Résultat : Le Cayenne diesel bénéficie de la plateforme du Touareg et de nombreux éléments du moteur de l’Audi Q7.

Néanmoins, les valeurs incarnées par la marque sont bel et bien présentes, notamment via le concept Porsche Intelligent Performance. Nous avons pu l’éprouver en testant le Cayenne diesel. De manière globale, son nouveau V6 turbo diesel de 3,0 litres bénéficie d’un rendement moteur encore plus élevé. Il est également plus puissant et s’est aussi allégé de près de 20 kg. Démonstration par les chiffres : ses 245 ch (180 KW) se chargent de le propulser de 0 à 100 km/h en 7,6 s, pour atteindre une vitesse de pointe de 220 km/h, son couple maximal se situe à 550 Nm. Sa consommation est de seulement 7,2 litres selon le nouveau cycle de conduite européen.

Sur ce moteur diesel, l’injection directe à rampe commune s’effectue à une pression pouvant désormais atteindre les 2 000 bars. Ses injecteurs à commande piézo-électrique autorisent une multi-injection qui favorise une meilleure combustion. Le mélange plus homogène confère un meilleur rendement. Pour fournir plus de puissance et un couple impressionnant, même à bas régime, le nouveau turbo-compresseur du Cayenne diesel est muni d’une turbine à géométrie variable. En association avec le guidage optimisé de l’air d’admission, il assure une meilleure suralimentation, ce qui se traduit par plus de puissance et un couple impressionnant, dès les bas régimes.

La boîte Tiptronic S à 8 rapports, avec commandes ergonomiques au volant, est de série. L’étagement des rapports permet d’utiliser harmonieusement le couple élevé du Cayenne Diesel pour allier une formidable motricité à une conduite paisible, réduisant la consommation ou à une conduite sportive aux reprises vigoureuses. La transmission intégrale permanente avec système Porsche Traction Management (PTM) doté d’un blocage automatique du différentiel central dose avec précision la puissance transmise à chaque roue.  Le réservoir de 100 litres assure une autonomie de plus de 1 000 km. Agréable aussi : des plages de régime et des niveaux de bruit relativement bas. Ceci dit, le modèle testé était doté de certaines options fort appréciables parmi lesquelles le système de suspension pneumatique avec régulation de l’assiette et de la hauteur de caisse, ce qui permet une conduite en mode normal, confort ou tout-terrain. Par exemple, même en ville, actionner ce dernier mode est fort appréciable dès lors qu’on doit franchir ces malheureux dos d’âne, alors que le mode «normal» n’absorbera aucunement le choc.

En revanche, le mode «confort» sera tout indiqué en ville, sur une chaussée en bon état, surtout dans les embouteillages. Citons aussi le toit ouvrant, la sellerie cuir avec sièges chauffants et ventilés, les systèmes d’assistance (stationnement, navigation…). Par ailleurs, les puristes seront sensibles au vrombissement du moteur allié au sifflement du turbo lors des franches accélérations. Comme quoi ce Cayenne diesel réunit les qualités d’un excellent sprinter, d’un franchiseur confirmé, d’un SUV citadin et d’un marathonien de l’asphalte. Toutefois, notons que selon les modèles (Cayenne, Cayenne diesel, Cayenne S, Cayenne S Hybrid et Cayenne Turbo) et suivant les options, les tarifs peuvent varier du simple au double.