Test drive de la Lancia Ypsilon

Résolument féminine, depuis un quart de siècle, la Lancia Ypsilon est un concentré de chic à  l’italienne.

Résolument féminine, depuis un quart de siècle, la Lancia Ypsilon est un concentré de chic à l’italienne. Dévoilée au Salon de Genève 2011, cette cinquième génération est proposée pour la première fois en cinq portes. Un atout indéniable qui lui permet notamment de cibler un public plus large. Notons que ce petit joyau de la haute couture automobile a été élu «Voiture de l’année» par un jury national. La nouvelle Ypsilon vogue sur la vague de la personnalisation (600 possibilités) et inaugure en exclusivité quatre nouvelles peintures bicolores incluant désormais le capot.

Outre ses cinq portes, on appréciera son aspect compact (3,84 m) et sa pléthore d’éléments technologiques. Parmi eux, le «Magic Parking» est en haut du podium, puisque ce système effectue aisément et rapidement les créneaux à votre place ! Le système «360° Hi – Fi Music» de 500 W délivre des sons mélodieux au sein de l’habitacle. Sinon, on appréciera également que cette 5 portes ait conservé le look et le dynamisme d’une 3 portes (prouesse du design qui rend les poignées de portes arrière invisibles), avec une face avant qui inaugure une calandre inédite laquelle arbore la nouvelle identité visuelle de Lancia. Les phares, conçus en collaboration avec Magneti Marelli Automotive Lighting, s’étirent vers les ailes pour accroître visuellement la face avant, lui donnant ainsi plus de force. Avec l’option Bi-Xénon, les optiques possèdent des modules elliptiques circulaires qui confèrent à l’Ypsilon un regard encore plus décidé. L’habitacle de la nouvelle Ypsilon revisite les fondamentaux des intérieurs Lancia, à savoir l’élégance, le raffinement, le confort, l’innovation et la personnalisation. Le design de la planche de bord est conçu comme un amphithéâtre.

Les lignes partent du levier de vitesses, situé en hauteur, et tracent une perspective où les points de fuite se situent aux extrémités du pare-brise. Le bénéfice de cette configuration est triple. Une meilleure visibilité périphérique, une plus grande luminosité et une réelle sensation d’espace. Ce sentiment d’espace est exacerbé par la présence, en série ou en option, du grand toit ouvrant électrique GranLuce qui offre une luminosité incroyable de par sa surface vitrée de 0,64 m². Un record pour une citadine. Trois versions sont proposées : Argento, Oro et Platino équipées de deux motorisations toutes équipées du Stop & Start en série ; à savoir le 1,2  8v essence de 69 ch qui affiche une consommation en cycle mixte de 4,9 l /100 km et le 1,3 diesel Multijet II développant 95 ch pour 3,8 l/100 km (cycle mixte). En somme, une puissance certaine pour une citadine compacte  et élégante disponible à partir de 139 900 DH.