Téléphone fixe : Méditel prévoit un milliard de DH pour les infrastructures

Le deuxième opérateur intègre le résidentiel dans sa première offre.
Pas d’internet pour les particuliers pour commencer.

Meditel a décidé de mettre les bouchées doubles pour inaugurer son entrée dans la téléphonie fixe. Alors qu’on s’attendait à une première offre destinée aux entreprises uniquement, le deuxième opérateur vient de lancer une offre de produits à l’adresse et des entreprises et des particuliers, et même des call centers.

Une offre qui se décline comme suit : Neo (Neofixe, Neonet, Neodata) pour les entreprises et les administrations publiques, des solutions de transport de la voix pour les call centers, et le produit appelé «Tilifoune dial dar» pour le résidentiel.

Le deuxième opérateur du pays se targue de mettre à la disposition des entreprises une bande passante internet propre. Et selon les responsables, l’offre dédiée aux entreprises ne comporte aucun risque de cannibalisation pour l’offre Lobox (du même opérateur), les produits étant différents et répondant à des besoins de différente nature.

Pour les particuliers, le produit consiste en un appareil, un chargeur et un guide d’utilisation. Commercialisé à 390 DH TTC (avec 20 DH de communication), il ne nécessite aucune installation compliquée puisqu’il suffit de brancher le chargeur de table à une prise électrique et de connecter le téléphone. La procédure de recharge est la même que pour le prépayé mobile et peut se faire à partir d’un point de vente, d’un guichet bancaire ou via un mobile d’abonné (dans la limite de 500 DH). Ainsi, ce produit a été conçu sans engagement, sans frais d’abonnement et avec une tarification unique de 2,20 DH TTC la minute, avec pour seul indicatif 012. Avec une tarification unique, sans tranche horaire (de jour comme de nuit, «Tilifoune dial dar» comporte un répertoire, une boîte vocale et permettra de recevoir des SMS comme sur un mobile. Une promotion, valable jusqu’au 31 juillet 2006, sur les appels entre numéros de «Tilifoune dial dar», permettra aux abonnés de passer des appels facturés à 0,10 centime la minute seulement et ce pour les 100 000 premiers abonnés.

Côté technologies, Meditel a déjà dépensé près de 300 MDH pour son infrastructure basée sur le Wimax, la fibre optique et le réseau hertzien, sachant que l’investissement global prévisionnel dans les infrastructures s’élève à un milliard de DH. C’est ainsi que d’ici la fin de cette année, le déploiement de 1200 km de fibre optique devrait être achevé.

L’opérateur qui affirme vouloir rééditer le succès obtenu dans le mobile reste discret sur les percées qu’il projette d’accomplir au niveau du fixe. Questionnés sur le prix par La Vie éco, les responsables de Méditel affirment être moins chers que la concurrence et soutiennent que leur politique à cet égard n’est pas figée et qu’elle s’adaptera aux offres qui ne tarderont pas à être dévoilées.