Tanger Med : forte croissance de l’activité à  fin août

Reprise du commerce maritime mondial, mise en service du terminal d’hydrocarbures et montée en régime de Renault sont les principaux catalyseurs du dynamisme. Le terminal à  hydrocarbures devrait enregistrer un flux de 4.3 millions de tonnes en 2013. Le trafic conteneurs et l’activité passagers sont en plein boom.

C’est une véritable montée en puissance que le port de Tanger Med est en train d’enregistrer. A la lecture des statistiques à fin août, il s’avère que l’année 2013 sera particulièrement dynamique pour l’activité du port, et ce, dans toutes ses branches. Les évolutions enregistrées sont à deux chiffres, à commencer par le trafic d’hydrocarbures. Au terme des huit premiers mois de l’année, le terminal à hydrocarbures affiche un flux cumulé de 2,7 millions de tonnes, soit dix fois plus que la quantité ayant transité par ce port à la même période de l’année écoulée. Toutefois, les statistiques à fin août 2012 n’incluaient que les données de six mois d’activité du terminal devenu opérationnel en février de la même année. D’après les données des autorités portuaires, le volume pourrait atteindre 4,3 millions de tonnes cette année contre un million de tonnes en 2012.

Le trafic de voitures devrait atteindre 130 000 unités à fin 2013

Le démarrage cette année de l’activité de soutage (approvisionnement des navires en fuel) a considérablement contribué à l’augmentation du flux d’hydrocarbures. Dans le même temps, les distributeurs nationaux ont commencé à miser davantage sur les capacités de stockage disponibles dans ce port.

A côté des hydrocarbures, le trafic conteneurs a enregistré une croissance effrénée sur les huit premiers mois de l’année. Selon les autorités portuaires, le trafic a atteint 1,6 million de conteneurs équivalent vingt pieds (EVP), soit 39% de plus qu’à fin août 2012. Cette évolution est principalement favorisée par la relance du commerce maritime mondiale et la restauration rapide de l’image du port après les mouvements de grève qui ont perturbé l’activité d’APM Terminals en 2011. L’activité de Tanger Med semble également profiter de la montée en puissance de l’usine de Renault à Tanger. Les services du port ont en effet comptabilisé plus de 86000 véhicules Renault transitant par le port sur la période, soit quasiment le double du trafic enregistré à la même période de l’année dernière. A cela, il faut ajouter le trafic des véhicules autres que Renault, qui, à fin août 2013, représentait 15000. D’après les projections des services du port, le trafic de voitures devrait atteindre 130000 unités à fin 2013, contre 81000 à fin 2012.

Quant au trafic passagers, il devrait nettement dépasser cette année la barre des deux millions de personnes enregistrée en 2012. Cette activité profiterait, entre autres, de la mise en place d’une nouvelle gare maritime au niveau du centre d’affaires Tanger Med dédiée aux passagers piétons et de la liaison ferroviaire à partir de la gare de Tanger ville.