TablaCom transforme les tables des cafés en support publicitaire

Créée il y a 4 mois, l’entreprise a quatre partenaires à  Casablanca n Elle prévoit d’atteindre les 10 cafés à  fin 2014 et d’être présente à  Rabat et El Jadida en 2015.

TablaCom offre aux annonceurs la possibilité de communiquer autrement… Autrement que par les supports classiques : télévision, presse et affichage. «C’est un concept de marketing direct qui a déjà fait ses preuves dans certains pays européens, notamment en France», explique Mouhcine Benmoussa, responsable de TablaCom.
Créée depuis quatre mois, TablaCom propose aux entreprises, et en particulier les PME dans un premier temps, la possibilité de communiquer à travers un affichage sur les tables des cafés. L’agence support, qui travaille directement avec les annonceurs ou indirectement via les agences de communication, équipe les cafés en tables spéciales et offre des campagnes d’une durée d’un mois avec possibilité de communiquer sur plusieurs produits. «A titre d’exemple, un concessionnaire automobile pourrait communiquer sur deux ou trois de ses modèles sur une durée d’un mois», dit M. Benmoussa qui ne manque pas de souligner les avantages principaux de ce concept.

Le Marocain passe en moyenne 25 à 30 minutes par jour au café…

Premièrement, le consommateur qui est attablé est «plus disposé à assimiler les messages publicitaires». Deuxièmement, le temps de passage d’une pub à la télé ou la vue sur un panneau d’affichage reste bien en deçà du temps d’exposition de l’affichage sur table. Sachant qu’un consommateur reste, selon les données d’une étude réalisée pour le compte de TablaCom, 25 à 30 minutes par jour au café. Enfin, en troisième lieu, la conception de l’affichage sur nappe en papier permet, aux annonceurs, de donner un peu plus de précisions et d’informations techniques ou générales sur le produit.

Actuellement, TablaCom dispose d’un réseau de quatre cafés implantés dans les quartiers 2 Mars, Mâarif et Boulevard Moulay Youssef. L’entreprise prévoit l’extension de son réseau qui devrait compter, d’ici la fin de l’année, 10 cafés de la ville. En 2015, TablaCom élargira son champ d’action sur l’axe Rabat-El Jadida. Le choix des cafés se fait, explique Mouhcine Benmoussa, en fonction de la fréquentation. «Selon une étude que nous avons réalisée, les cafés avec qui nous travaillons enregistrent 30 000 passages sur un mois», dit le patron de TablaCom avant de préciser que les cafés faisant partie du réseau perçoivent une commission négociée avec l’entreprise.
TablaCom, qui entend offrir des solutions adaptées à différents annonceurs, cible tous les secteurs d’activité avec en priorité le secteur des boissons (sodas, jus et eaux minérales et de table) et de l’électroménager. Le portefeuille devrait s’élargir aux opérateurs de télécommunications qui ont souvent des offres promotionnelles et aux banques pour des campagnes institutionnelles.