Tabac : la contrebande ne pèse plus que 9% du marché

Le poids de la contrebande a sensiblement reculé sur les 4 premiers mois de l’année. Elle ne représente plus que 9% du marché contre 14,29% à la même période de l’exercice précédent. C’est en tout cas ce qui a filtré des premiers résultats de l’étude réalisée par le cabinet LMS-CSA pour le compte de l’Administration des douanes et des impôts indirects. Résultat, le nombre de paquets commercialisés dans le circuit illégal ne pourrait pas dépasser 63 millions en 2016 au lieu de 100 millions en 2015. A rebours de la contrebande, les ventes légales remontent, de même que les recettes de la Taxe sur la Consommation Intérieure (TIC) sur le tabac qui totalisent 3,155 milliards de DH à fin avril, en hausse de 18,6% par rapport à la même période de 2015.

Cette évolution devrait conforter la position de la Société marocaine des tabacs (SMT) et de Philip Morris Maroc qui n’ont cessé de mettre en évidence les retombées positives que pourraient avoir leurs nouvelles marques de tabac brun, en l’occurrence Next (de PMI-en mai 2015, à 15DH) et Fox (de SMT-en décembre 2015, à 12DH) sur la contrebande et les recettes de l’Etat. Leurs arguments pourraient même être déterminants contre les deux autres concurrents, British American Tobacco et Japan American Tobacco, qui revendiquent depuis quelques mois l’alignement de la TIC appliquée au tabac brun sur celle du tabac jaune.

JTI attribue le recul de la contrebande aux contrôles aux frontières

Mais cette dispute n’est pas près de prendre fin. JTI revendique toujours cet alignement ou le reclassement de ces deux marques (Next et Fox) dans la liste des tabacs jaunes puisqu’elles bénéficient d’une fiscalité avantageuse malgré qu’elles «contiennent moins de 20% de tabac brun». Pour cet opérateur, la baisse de la contrebande est due surtout au renforcement des contrôles aux frontières qui ont permis de réduire les quantités provenant d’Algérie.

Quels que soient les arguments avancés par les différents opérateurs, la décision d’aligner la TIC revient à la commission d’homologation des prix qui a reçu cinq nouvelles demandes d’homologation de marques de tabac brun de la part de BAT (Hollywood à 11DH, Montana à 12 DH et Craven-a à 15 DH) et JTI (Ronson à 15 DH et More à 12 DH). En principe, la nouvelle liste sera publiée dans le Bulletin officiel de juin 2016. Mais une source proche de la commission assure que «rien ne sera changé pour le tabac brun». Selon lui, les résultats de l’analyse des nouvelles marques déposées par BAT et JTI ainsi que celles de Fox ne sont pas encore prêts. Dès lors, la tutelle ne pourra ni homologuer ces nouvelles marques ni augmenter la TIC sur Fox et même sur Next dont les résultats de l’analyse sont connus. En clair, ce dossier sera gardé jusqu’à la prochaine réunion de la commission prévue en décembre.