Super Cérame monte à  53% de parts de marché

Le spécialiste des carreaux en céramique vient de racheter Ceramica Ouadrass pour 265 MDH. L’opération augmente la capacité de production de la société de 15%, à  120 000 m2.

Super Cérame entre dans la cour des grands. Le spécialiste du carreau en céramique et filiale du groupe Chaabi vient d’intégrer le cercle des 20 premiers fabricants mondiaux en rachetant une unité à Tétouan, Ceramica Ouadrass. Celle-ci dispose d’une capacité de production de 15 000 m2 par jour, ce qui porte la capacité de Super Cérame à 120 000 m2 par jour (+15%). L’acquisition porte sur 265 MDH financés par fonds propres. Ce montant ne couvre pas à vrai dire que le rachat mais incorpore aussi un programme de développement pour Ceramica Ouadrass.

C’est que Super Cérame cultive de grandes ambitions pour sa nouvelle acquisition. Celle-ci dispose d’un très bon potentiel sur les marchés prometteurs du Nord (20% des logements sociaux en cours de construction) où la société était jusque-là faiblement présente, de l’aveu de son directeur général Fouad Benzakour.

Un grand potentiel à l’export

En entrant dans le giron de Super Cérame, Ceramica Ouadrass apporte déjà 6% de part de marché, ce qui hisse le poids du champion national à 53%.
Se pose toutefois la question de savoir si l’effort soutenu de développement de la capacité entretenu depuis des années par Super Cérame (l’entreprise dispose actuellement de 4 sites de production et a plus que doublé sa capacité depuis 2006) s’accorde bien avec l’état actuel de la demande. Certes, la production nationale de carreaux de céramique qui atteint 56 millions de m2 ne couvre pas encore tout le besoin national estimé à 75 millions de m2. Mais à y voir de plus près, la part qui échappe encore à la production nationale paraît difficile à conquérir tant celle-ci semble acquise aux produits étrangers bien installés sur le marché. Preuve en est que les fabricants nationaux brident leur capacité de production : ils se limitent aux 56 millions de m2 produits pour une capacité de 100 millions de m2 dont 20 millions en stand-by.        
  

Qu’à cela ne tienne, Super Cérame veut croire que le marché reste prometteur et l’entreprise se fixe déjà l’objectif de doubler la capacité de production de Ceramica Ouadrass à 30 000 m2 par jour, ce qui devrait porter la capacité de la filiale du groupe Chaabi à 135 000 m2. Il faut dire qu’en plus des régions encore prometteuses au niveau national, le champion national a une solide carte à jouer sur les marchés à l’export, spécifiquement l’Afrique subsaharienne. L’entreprise a en effet exporté 100 conteneurs de produits vers le Sénégal et la Côte d’Ivoire, notamment en 2012 et 2013, et ses carnets de commandes devraient permettre de multiplier ce volume par 10 en 2014.