Station Taghazout : la construction du premier hôtel a démarré, deux autres seront en chantier sous peu

La phase d’aménagement de la première tranche est achevée. Le premier hôtel 5* de la station sera géré par la chaîne Hyatt. Les gestionnaires des deux 4* seront connus en novembre.

Après les engagements non tenus de plusieurs investisseurs étrangers, la station balnéaire Taghazout, reprise en main par des institutionnels nationaux, est en train de sortir de terre. Selon une source présente à la dernière réunion du comité de suivi des travaux de la station, la construction d’un hôtel 5 * est entamée. Cet hôtel, le premier des 5 hôtels du même standing inscrits au programme, est l’œuvre de la Société d’aménagement et de promotion de la station Taghazout (SAPST). Il sera géré sous l’enseigne Hyatt qui avait, il y a un an, soumissionné aux côtés de deux autres concurrents internationaux à l’appel à manifestation d’intérêt lancé par la SAPST.

Selon cette même source, le lancement des travaux de deux autres établissements hôteliers de standing 4*, qui devraient être ouverts au public au début de 2014, va suivre rapidement. L’appel à manifestation d’intérêt a été lancé il y a quelques jours. L’enseigne (ou les enseignes) chargé de la gestion sera connue dès le mois de novembre. Cet appel à manifestation d’intérêt a suscité un grand engouement chez les groupes hôteliers, les nationaux en particulier.

A la question de savoir comment s’explique cet engouement des enseignes en ces temps de crise, on nous explique que la destination Agadir reste très prisée par les touristes étrangers et que les hôtels situés en front de mer n’ont  pas de problèmes de remplissage. Les faibles taux de remplissage sont enregistrés par les établissements situés aux arrières plans et qui, de surcroît, nécessitent un programme de rénovation. En d’autres termes, Agadir n’est pas confrontée, selon cette source, à un problème de demande mais d’offre suffisante de qualité.

8 000 lits supplémentaires pour la région d’Agadir

Les travaux du club House et du village de surf vont aussi démarrer incessamment, et probablement le golf de 18 trous sera opérationnel bien avant l’ouverture des premiers hôtels car, selon un responsable, tous les travaux de terrassement et d’assainissement sont achevés.

De même, les travaux de l’autoroute de contournement de la station, dont le maître d’ouvrage est le ministère de l’équipement et du transport, vont être lancés de manière officielle dans les jours qui viennent. Ce marché de 185 MDH a déjà été attribué.

Selon un responsable de la SAPST, la priorité est donnée à la partie hôtelière et touristique de la station, représentant les deux tiers du projet, laquelle devrait être achevée cinq ans après le démarrage des travaux alors que la durée prévue pour tout le projet est de 10 ans.

Rappelons que la première tranche de la station Taghazout nécessite un investissement de plus de 10 milliards de DH, et permettra d’enrichir l’offre hôtelière de la destination Agadir de 8 000 lits dont  5 800 lits hôteliers.