Souss-Massa : détail de l’état d’avancement du PAI

La déclinaison régionale du plan d’accélération industrielle dans le Souss-Massa est au cœur de toutes les préoccupations à Agadir.

Ce programme d’envergure fait l’objet d’un suivi minutieux à toutes les étapes de la part des autorités locales, des élus comme des acteurs économiques de la région. Il générera à l’horizon 2020 de fortes retombées en termes d’emplois estimées à 24 000 au total. Un indicateur majeur dans ce plan. Pour l’heure, le dossier est sur les rails et avance bien visiblement.

Formation. L’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) a présenté dernièrement à Agadir sa stratégie pour accompagner les écosystèmes industriels de ce plan régional. Les besoins sont déjà identifiés pour nombre de secteurs et devraient être couverts à terme pour bon nombre d’entre eux. Des actions sont au programme et l’offre en formation va être renforcée.

Offshoring. Le projet d’implantation d’un nouveau centre d’appel par l’entreprise Webhelp dans la préfecture d’Inezgane-Aït Melloul avec à la clé la création de 1000 emplois est au stade des études préliminaires d’aménagement, indique une source bien informée. La convention spécifique entre le promoteur et les autres intervenants institutionnels dans ce dossier a aussi été signée. Elle permettra à l’investisseur de bénéficier d’une subvention de 7000 DH par emploi créé. La subvention devrait être versée via l’ANAPEC.

Agropole. Le projet est en phase de commercialisation du foncier et d’autorisation de construire pour la deuxième tranche. Cette zone agro-industrielle est prévue à l’entrée de l’autoroute d’Agadir-Marrakech. Rappelons que le développement de l’agroalimentaire dans la région vise à lui seul la création de 5100 emplois.

Zone franche. Une zone de 50 ha a été identifiée pour l’aménagement de la première tranche. Les études parcellaires et topographiques ont été finalisées. Les études urbanistiques et d’impact sont en cours, précise une source proche du dossier. Le projet est programmé dans la commune de Drarga à 20 mn de l’aéroport Al Massira et à 30 mn du port d’Agadir.

Technopark. Ce projet est pour sa part au stade des demandes d’autorisations de construire. D’un autre côté les études techniques sont en cours de réalisation. Parallèlement, des discussions sont menées avec la commune concernée pour les accès routiers. Le chantier devrait mobiliser 25 MDH financées à hauteur de 20 MDH par le Conseil régional Souss Massa et 5 MDH par la Chambre de Commerce et de l’Industrie d’Agadir.

Cité de l’innovation. Il s’agit à ce niveau de réaménager les anciens locaux de l’Ecole Nationale des Sciences appliquées au cœur de la ville. Le dossier de demande d’autorisation de réaménagement a été déposé à la Commune urbaine d’Agadir. Le projet nécessitera une enveloppe de 40 MDH financés par le département de l’industrie et du commerce et le ministère de l’enseignement supérieur à hauteur de 15 MDH chacun. Le Conseil régional de Souss-Massa contribuera à hauteur de 10 MDH.