Sound Energy multiplie les annonces

Une réunion était prévue le 28 janvier entre Sound Energy et le ministère d’énergie pour réviser l’étude d’impact sur l’environnement (EIE) relative à Tendrara. La modification du protocole d’entente signé avec l’ONEE pour prolonger les négociations jusqu’au 31 mars 2020 est maintenant actée.

Après une première réunion tenue entre les représentants de Sound Energy et le Comité national du ministère de l’énergie, en charge de réviser l’Etude d’impact sur l’environnement (EIE) de l’installation de traitement centrale relative au site gazier de Tendrara, une deuxième réunion était prévue le 28 janvier 2020. Le groupe Sound Enregy dit être satisfait de la progression des négociations relatives à cette étude, surtout après avoir reçu l’aval du ministère de l’énergie pour construire un gazoduc de 120 kilomètres, appelé le TGEP (Tendrara Gaz Export Pipeline) et devant relier la future installation de traitement centrale au Gazoduc Maghreb-Europe.

Cet aval, qui a été décroché suite à une étude d’impact sur l’environnement concluante, permettra à Sound Energy de construire ce gazoduc qui traversera les communes rurales de Maâtarka et de Merija, situées respectivement dans les provinces de Figuig et de Jerada, pour atteindre le point de livraison sur le Gazoduc Maghreb-Europe. Le groupe devra cependant obtenir l’aval du ministère de l’intérieur pour l’octroi des droits relatifs à un bail de long terme devant lui permettre d’exploiter un couloir de 50 mètres de large et 120 kilomètres de long. A ce propos, les discussions vont bon train, dit un communiqué officiel de Sound Energy.

Le groupe fait le point

Concernant le contrat de vente de gaz naturel, Sound Energy multiplie les annonces ( Voir : Plus de temps pour conclure un accord final ).  La modification du protocole d’entente, signé avec l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) en octobre 2019, pour prolonger la période de négociations jusqu’au 31 mars 2020, est maintenant actée. Ainsi, les deux partenaires ont poussé officiellement la date de la fin des négociations, devant finalement aboutir à l’adoption d’un accord de vente de gaz, à la fin du premier trimestre de l’année en cours.

Entre-temps, l’entreprise dit poursuivre ses efforts pour mettre en place une solution de financement pour une exploitation clés en main, dite BOOT, permettant éventuellement de construire, posséder, exploiter et transférer les infrastructures de la concession de Tendrara. Simultanément, ce projet n’annule en aucun cas la proposition de céder une participation importante dans le portefeuille de l’Oriental marocain du groupe, exprimée précédemment. «Sound Energy estime que les développements sont des jalons importants dans le processus de développement et de commercialisation de la concession de Tendrara. La société poursuit son cheminement vers la décision finale d’investir dans la concession», conclut le communiqué du groupe.