Sotrameg double son capital pour financer son projet de dépollution industrielle

Sa société-mère, Delta Holding, injectera 9,8 MDH

23 MDH pour traiter les eaux résiduaires.

La société de transformation des mélasses du Gharb (Sotrameg), basée à Kénitra, a lancé un projet ambitieux d’extension de son outil industriel et de dépollution. Pour financer son plan, Sotrameg a fait appel à sa maison-mère, le groupe Delta Holding. Cette dernière injectera donc de l’argent frais dans sa filiale dans le cadre d’une augmentation du capital qui sera porté à 19,6 MDH.

Le chiffre d’affaires a dépassé 50 MDH en 2005
Sotrameg, créée en 1975 et spécialisée dans la fabrication de l’alcool éthylénique par fermentation de mélasses de betteraves et de canne à sucre, avait lancé en 2005 la première phase de son projet de dépollution. Il consiste à traiter les eaux résiduaires de son usine par anaérobie à boues activées grâce à l’installation de réacteurs IC de re-circulation de gaz et à la construction de lagunes à décanteur. L’obtention de l’accord du Fodep (Fonds de dépollution industrielle doté de 200 MDH) lui avait permis de ramener à 4,6 MDH la part d’autofinancement de ce projet dont le coût avoisine 23 MDH. Le reliquat a été financé par un don de 9,17 MDH octroyé par ledit Fonds qui a également garanti un crédit bancaire d’un montant identique à taux avantageux au profit de la filiale de Delta Holding.

Dotée de ce nouveau label environnemental, Sotrameg compte renforcer ses positions à l’export pour augmenter son chiffre d’affaires qui a dépassé, pour la première fois en 2005, la barre de 50 MDH avec une rentabilité nette à deux chiffres.

Notons que sa société-mère, Delta Holding, est un conglomérat familial qui emploie près de 2 600 personnes et pèse 1,2 milliard de DH de chiffre d’affaires agrégé. Parti de son activité historique du bâtiment et travaux publics (BTP), dont le fer de lance est la société Grands chantiers routiers connue pour ses multiples réalisations dans le cadre du programme routier et autoroutier marocain, ce groupe, présidé par Haj Fahim, exerce ses activités dans cinq autres pôles. Il s’agit de l’industrie métallurgique (aciérie, ingénierie industrielle, traitement de surfaces et tôlerie de précision), de la signalisation et sécurité routière, de l’eau et de l’assainissement (fabrication de conduites et canaux en béton, négoce de matériel hydromécanique…), de l’agroalimentaire, de la distribution et confection (chaîne de supermarchés RIM, Sotrameg et confection de produits en maille) et de la promotion financière qui compte les deux sociétés Eurobourse (intermédiation boursière) et Financière capitale.