Sothema exportera sous ses propres marques sur le marché américain

La société s’apprête à signer un accord de représentation avec un laboratoire américain

Ampoules, collyres, insuline, génériques injectables…, tous les types de produits sont concernés

Elle fabriquera également sous licence des médicaments pour le compte de laboratoires américains.

Joli coup pour Sothema qui s’apprête à réaliser une opération d’envergure sur le marché des Etats-Unis.
Le laboratoire pharmaceutique doit signer dans les prochains jours un contrat de représentation avec un laboratoire américain dont le nom est pour l’instant gardé secret. Ce contrat porte sur deux volets, notamment l’exportation et le façonnage.

En ce qui concerne le premier point, Sothema exportera une partie de ses médicaments (le laboratoire fabrique 240 produits) qui seront sélectionnés d’un commun accord par les deux partenaires. Tous les types de produits fabriqués par le laboratoire sont concernés : ampoules, collyres, insuline, génériques injectables. Les médicaments seront exportés et commercialisés sur le marché américain sous les marques du laboratoire.

Ce sont les produits injectables qui seront concernés en premier lieu car il y a une forte demande sur le marché américain et les produits de Sothema, cinq fois moins chers que les produits fabriqués localement, y sont compétitifs. De plus, Sothema dispose de l’outil industriel nécessaire puisqu’en juin prochain démarrera sa nouvelle unité de fabrication d’injectables à Bouskoura. L’investissement s’élève à 270 MDH.

Le second volet de l’accord portera sur le façonnage, donc la fabrication par Sothema, sous licence, de médicaments pour le compte de laboratoires américains que démarchera le partenaire américain. La société est déjà en affaire avec 33 laboratoires étrangers et dispose d’un site de façonnage. La fabrication sous licence est un créneau intéressant dans la mesure où la marge est importante du fait que le laboratoire façonnier ne prend pas en charge les budgets de marketing, qui sont substantiels.

Avant la signature de l’accord, Sothema doit obtenir l’accréditation de la Food & Drugs Administration (FDA) pour pénétrer le marché américain. A cet effet, une délégation doit venir prochainement au Maroc pour la visite de l’usine. Pour s’y préparer, Sothema a fait appel, depuis une année, à un cabinet américain pour mettre en place les procédures nécessaires à l’accréditation.

Mais ce n’est pas la seule performance à l’export du fabricant marocain. Outre le marché américain, le laboratoire marocain se veut également dynamique sur d’autres marchés, notamment en Afrique subsaharienne, au Maghreb et dans les pays du Golfe.

Sothema inaugure son usine sénégalaise en juillet prochain
En 2007, le laboratoire a enregistré plusieurs de ses produits (notamment Insulet) dans une dizaine de pays africains dont le Sénégal, le Cameroun, le Burkina Faso. La pénétration du marché africain ne se fera pas uniquement à travers l’exportation de médicaments mais aussi par une implantation directe.

C’est dans cet objectif que Sothema a créé une filiale au Sénégal, West Afric Pharma, grâce à un investissement de 40 MDH. Dans cette usine seront fabriqués essentiellement des médicaments génériques qui seront commercialisés à un prix adapté au pouvoir d’achat du pays.

Par ailleurs, et toujours dans le cadre de son développement à l’international, le laboratoire exporte aussi des médicaments (en particulier l’Insulet) vers l’Algérie et la Tunisie. Pour renforcer sa présence au Maghreb, ses responsables sont actuellement en discussion avec des promoteurs algériens en vue de la création d’une unité de production. Si pour le Sénégal il a opté pour l’implantation directe, sur le marché algérien, Sothema sera partenaire d’un industriel qui détiendra 49%. Avec 51% du capital, Sothema assurera l’apport technologique et la formation des effectifs.

Globalement et sur tous les marchés, le laboratoire a exporté l’année dernière 46 MDH contre 31 millions en 2006, soit une progression de 48%. Sur le marché local, le laboratoire a également renforcé son positionnement en renouant, après une année de stagnation en 2006, avec la croissance, en 2007, en enregistrant une hausse de 17% du chiffre d’affaires, à 615 MDH. Classé 6e laboratoire au niveau national, Sothema détient une part de marché de 7%.

Ces résultats sont notamment dus au lancement de deux nouveaux produits pharmaceutiques, l’un pour le traitement de l’hypertension artérielle et l’autre, un antibiotique, destiné au traitement des affections respiratoires.