Sogatour renoue avec les bénéfices

La filiale de la CDG a bouclé l’exercice 2004 avec un bénéfice de 5 MDH

Une croissance de 10% du CA et de 60% du résultat net est prévue pour 2005.

S ogatour sort du rouge. Cette filiale de la CDG a réussi, en l’espace de deux ans, à dépasser une situation délicate, puisqu’elle a enregistré un déficit net de 26 MDH à l’issue de l’exercice 2002. Elle a clôturé 2004 avec un bénéfice net de plus de 5 MDH. C’est d’ailleurs sur cette note positive que s’est tenu son conseil d’administration à la mi-mars.
L’équipe de Sogatour a dû actionner simultanément plusieurs chantiers pour renouer avec l’équilibre.
«Sur le plan commercial, dira Samir Kheldouni Sahraoui, DG de Sogatour, nous avons dû opter pour un parti pris stratégique, à savoir cibler en priorité le marché national et le marché des RME». Une enveloppe de l’ordre de 2 MDH, entre 2003 et 2004, a donc été allouée pour la promotion de la chaîne auprès de ces deux marchés, à travers les différents médias. Un bond de 200% dans certains hôtels, avec un fort taux de retour auprès de ces deux clientèles a ainsi été enregistré. Le marché international n’a pas été en reste, puisque plus de 400 contrats commerciaux avec de nouveaux prescripteurs étrangers ont été signés durant cette période.
«Il a également fallu reprendre en main la gestion afin d’orienter et de maintenir l’entreprise sur le bon cap. Cela est passé par un assainissement en profondeur des principaux paramètres de l’entreprise, dont les ressources humaines», explique M. Sahraoui. Ainsi, au niveau des hôtels, il a fallu redéployer les compétences, identifier de jeunes talents et leur permettre de s’exprimer, de même qu’il a fallu mettre certaines ressources devant leur responsabilité «lorsque qu’il y avait lieu de le faire».

Le conseil d’administration proposera la distribution de 3 MDH de dividendes
C’est ainsi que Sogatour aura bouclé l’exercice 2004 avec un chiffre d’affaires de l’ordre de 160 MDH, hors Club Med Smir et hors club Issil, pour un résultat consolidé de 22,3 MDH, en croissance de 209 % par rapport à l’année 2003. S’agissant du résultat net à périmètre égal, Sogatour a clôturé 2004 avec un bénéfice net de plus de 5 MDH, ce qui a incité le conseil d’administration à proposer à la prochaine assemblée générale la distribution de 3 MDH de dividendes.
Ce résultat positif a par ailleurs permis à Sogatour d’inscrire à nouveau sa situation nette dans une logique de reconstitution de son capital.
Pour ce qui est des perspectives pour 2005, Sogatour semble résolue à persévérer dans l’effort de consolidation, et a présenté un budget ambitieux, avec une croissance envisagée de 10 % de son chiffre d’affaires et de 60% de son résultat net par rapport à 2004.

Samir Sahraoui, DG de Sogatour : «Nous avons ciblé en priorité les touristes nationaux et les MRE».