Société Générale Maroc compte atteindre 400 agences à  fin 2013

Elle s’assigne comme objectif de porter le nombre de clients à  1 million d’ici 2016. La filiale marocaine est considérée comme la plus importante du groupe en Afrique. Le groupe est implanté dans 76 pays et dispose de 32 millions de clients à  travers le monde.

La Société Générale vient de fêter sa centième année d’existence au Maroc. En effet, c’est en 1913 que la banque française s’est implantée dans le pays à travers deux succursales dans le but d’accompagner le développement de la métropole. Désormais, elle compte un peu plus de 380 agences bancaires dans tout le Maroc, 4 000 collaborateurs et 13 filiales spécialisées.

En dépit de la montée du coût du risque et de la dégradation de la conjoncture économique, Société Générale Maroc (SGMA) entend poursuivre le développement de ses activités, capitalisant sur l’expertise de sa maison mère, les synergies existantes avec cette dernière et la nécessité de faire face à une concurrence qui se fait de plus en plus rude. Khalid Chami, président du directoire de SGMA, entend porter le nombre d’agences à 400 d’ici la fin de cette année avec une ambition d’ouvrir 20 agences par an. Parallèlement, la banque totalise 750 000 clients, toute catégories confondues, «dont 25 000 relations recensées au niveau des entreprises et des PME», souligne M. Chami. Et d’ajouter : «Nous avons pour objectif d’atteindre un million de clients à l’horizon 2015-2016 et de renforcer la relation avec l’ensemble de nos clients, personnes physiques ou entreprises».

20% du PNB du groupe est réalisé en Afrique

Pour ce faire, SGMA compte se baser sur le développement de la bancarisation surtout que le taux d’accès aux services bancaires est encore faible, aux alentours de 57%. «Cet objectif est fixé en tenant compte de l’objectif de Bank Al-Maghrib de porter la bancarisation du pays à 66% en 2016», soit 9 points de plus que son niveau actuel. Cela passera assurément par le renforcement des guichets automatiques et l’amélioration des services bancaires à l’instar des prestations offertes par internet et les call centers. D’un autre côté, le top management du groupe considère que les besoins de financement de l’économie marocaine constituent d’importants gisements de croissance de la banque.
Pour rappel, la Société Générale est présente dans 77 pays dont 15 en Afrique et réunit 33 millions de clients dans son portefeuille. Le continent africain présente un réel relais de croissance du groupe. A elles seules, les activités en Afrique ont généré un produit net bancaire de 4,6 milliards d’euros en 2012, correspondant ainsi au cinquième du PNB consolidé du groupe. Il faut noter que SGMA est la plus importante filiale sur le continent africain et le quatrième principal acteur financier dans le secteur.