SNEP s’attend à un résultat net déficitaire en 2015

La Société Nationale d’Electrolyse et de Pétrochimie (SNEP) vient d’annoncer une baisse attendue de son chiffre d’affaires de 11% comparativement à son niveau de 2014 et à un résultat net déficitaire sur 2015.

Fortement affectée par la contre-performance du premier semestre durant lequel la société a souffert des forces majeures déclarées par les producteurs d’éthylène, SNEP a vu son chiffre d’affaires régresser sur l’ensemble de l’exercice 2015, souligne vendredi la filiale d’Ynna Holding dans un profit warning, publié sur le site web de la Bourse de Casablanca.

Le résultat d’exploitation devrait, en conséquence, se maintenir négatif, poursuit la même source, notant que le résultat net devrait ressortir déficitaire sur 2015, du fait de la constatation prévue, au titre du second semestre, d’une provision supplémentaire de 5 millions de dirhams (MDH) sur les actions auto détenues.

SNEP note, toutefois, un retour progressif à la normale sur le marché de l’éthylène au second semestre 2015, lequel conjugué aux efforts soutenus du top management pour redresser la situation financière de la société, a permis de générer un chiffre d’affaires en progression de plus de 3% par rapport aux six premiers mois de l’année.

Cette situation a également permis d’assurer un retour à l’équilibre du résultat d’exploitation sur ladite période (comparé à -19,6 MDH au S1 2015) et ce, en dépit de la persistance des pratiques de dumping par la concurrence internationale, relève SNEP dans son texte.

La Société Nationale d’Electrolyse et de Pétrochimie (SNEP) produit et commercialise les produits vinyliques (PVC et Compound PVC) et des produits issus de l’électrolyse (soude, chlore, eau de javel) et de l’acide chlorhydrique.

Créée en 1973 à l’initiative de l’Etat marocain pour subvenir aux besoins du pays en la matière, SNEP a été acquise en 1993 par le Groupe Chaâbi (Ynna Holding). En 2007, elle fait son introduction en bourse par la cession de 35 pc de son capital.