Siera va investir 40 MDH en 2013 pour fabriquer 4 nouveaux modèles de réfrigérateurs

L’usine de Ain Harrouda a produit 150 000 réfrigérateurs en 2012. La société revendique 20% du marché de l’électroménager et 35% du segment des réfrigérateurs.

Avec l’ouverture de l’économie et l’arrivée des géants mondiaux de l’électroménager sur le marché marocain, on ne donnait pas cher de la peau de la marque marocaine Siera, propriété de la Manufacture nationale pour la radio et la télévision (Manar). Contre vents et marées, elle continue pourtant de résister. Même si elles fonctionnent en dessous de leurs capacités, les deux lignes de production de l’usine de Aïn Harrouda fabriquent une trentaine de modèles de réfrigérateurs statiques et venti No frost. En 2012, pas moins de 150 000 réfrigérateurs ont été montés par les 413 employés. Pour rationaliser la production, la plupart des composants, tels que le compresseur, le condenseur, l’évaporateur ou encore le thermostat, proviennent d’Europe. Le reste est livré par des sous-traitants locaux ou fabriqué en interne. Les autres modèles de la marque viennent principalement de Turquie, d’Italie ou d’Asie. De l’électroménager blanc, au brun, en passant par la cuisson, le petit électroménager et la climatisation, Siera propose dix gammes de produits et près de 200 articles.

Elle cherche de nouveaux débouchés en Afrique de l’Ouest et centrale

Pour se renouveler de façon continue, la société ne lésine pas sur les moyens. Ces dernières années, l’investissement moyen annuel s’est élevé à près de 20 MDH. A titre d’exemple, 16 MDH ont été consacrés en 2012 à une nouvelle technologie relative à l’agent d’expansion de la mousse utilisée dans la fabrication des réfrigérateurs. Manar a en effet décidé de changer le gaz qui entre dans la composition des produits de la mousse et a opté pour le gaz écologique «Cyclopentane», en lieu et place du 141B. Au cours de cette année, elle prévoit d’investir 40 MDH pour fabriquer 4 nouveaux modèles de réfrigérateurs dotés des dernières technologies et de nouvelles esthétiques. Dans le cadre de sa politique de «diversification-extension», Siera prévoit le lancement de nouvelles familles de produits. Une façon de s’adjuger de nouvelles parts de marché et de ramener son chiffre d’affaires qui a chuté de 10% durant ces 5 dernières années à un meilleur niveau en visant de nouveaux débouchés, notamment en Afrique de l’Ouest et centrale. Pour l’heure, elle revendique 20% du marché et à 35% sur les réfrigérateurs. Les produits Siera s’exportent surtout en Libye, Algérie et Mauritanie. Au Maroc, la marque peut compter sur un réseau traditionnel de 1 000 revendeurs et sur le réseau moderne des grandes surfaces alimentaires et spécialisées.