Sicofam augmente son capital pour financer sa croissance

Un apport d’argent frais de 12 MDH pour financer la modernisation des équipements du site de production de granulats et de préfabriqués situé à  Marrakech. L’intégration verticale a permis à  la société de résister à  la crise.

M algré le tassement du secteur des BTP à Marrakech, certains opérateurs du secteur continuent à investir pour mieux se positionner à l’abord du prochain cycle de croissance. La Société industrielle et commerciale de fabrication de matériaux (Sicofam), une des plus importantes compagnies de fabrication et de commercialisation de matériaux de construction et agrégats dans la région de Marrakech-Tensift El Haouz, vient ainsi de hisser son capital de 28 MDH à 40 MDH.
Cette injection d’argent frais à hauteur de 12 MDH servira à financer des travaux de modernisation des équipements du site de production de granulats et de préfabriqués situé sur la route  reliant Marrakech à Essaouira. L’actionnaire de référence, Mohamed Bouziane en l’occurrence, marque ainsi sa détermination à consolider la croissance de cette entreprise qui, en 20 ans d’existence, a vu son chiffre d’affaires tutoyer les 200 MDH.

Synergies entre ses différents pôles métiers

Certifié aux normes ISO 9001 version 2000, et ce, pour les activités de fabrication et de commercialisation des matériaux de construction, Sicofam a su traverser la crise de 2008/09 en jouant sur les synergies entre ses différents pôles métiers (exploitation de carrières, préfabrication, béton prêt à l’emploi et  négoce), son intégration industrielle et un mix produit assez équilibré entre besoins des chantiers d’infrastructures et ceux du bâtiment. Ce qui lui a permis de maintenir un bon niveau d’activité de ses trois sites de production (Marrakech, Agadir et Casablanca), et ce, aussi bien avec les promoteurs immobiliers, les entrepreneurs ou la clientèle des distributeurs et particuliers.
Avec la récente augmentation de capital et la reprise du marché du BTP observée depuis quelques mois sur la région de Marrakech, Sicofam, qui compte 200 salariés, envisage plus que jamais l’avenir avec sérénité.  Notons par ailleurs que l’actionnaire de référence est également présent en aval dans la maîtrise d’œuvre à travers sa première entité, la société D’Anna & Bouziane, créée en 1967 et Nefam, une société de négoce et de fabrication de matériaux de construction en activité dans la région d’Agadir.