Sénégal : Quinze entreprises marocaines du secteur des TIC, en mission de prospection à Dakar

Quinze entreprises marocaines opérant dans le secteur des Technologies de l’Information et de la Communication prennent part, jeudi et vendredi à Dakar, à une mission de prospection « BtoB », initiée par Maroc Export en collaboration avec la Fédération Marocaine des Technologies de l’Information, des Télécommunications et de l’Offshoring (APEBI).

La mission de Dakar, qui intervient au lendemain d’une manifestation similaire organisée, lundi et mardi dernier à Abidjan, vient consolider la volonté du Centre marocain de promotion des exportations (Maroc Export) à développer le secteur TIC à l’international et ce, dans le cadre de la stratégie d’accompagnement et de promotion à l’international des entreprises du secteur.

Cette manifestation est ouverte à de jeunes entrepreneurs marocains actifs et ambitieux, ayant pour challenge de valoriser le secteur des TIC et persuadés de pouvoir développer de nouvelles compétences en se positionnant auprès d’acteurs majeurs dans le secteur des TIC à Dakar, afin de générer des opportunités d’affaires.

En effet, cette mission a pour but d’aider les entreprises marocaines du secteur des TIC à rencontrer des partenaires et des clients potentiels lors de rendez-vous ciblés, à effectuer une veille technologique, à développer des contacts, à mieux comprendre le marché et ses enjeux, et à valider l’offre de service marocaine sur les deux marchés.

Au cours de cette manifestation à laquelle ont pris part des représentants de l’Agence sénégalaise de la promotion des investissements et des travaux (APIX) et de l’Organisation des professionnels des technologies de l’information et de la communication (OPTIC), les participants se sont enquis des potentialités du secteur TIC au Sénégal ainsi du cadre juridique et des différentes opportunités d’investissement offertes par ce pays ouest africain dans ce domaine.

Le représentant de la Fédération Marocaine des Technologies de l’Information, des Télécommunications et de l’Offshoring (APEBI) a présenté, à cette occasion, les grandes lignes de la stratégie « Maroc Numérique », mettant en avant les efforts inlassables déployés par le Royaume pour la promotion du secteur des TIC, ainsi que les différents avantages compétitifs offerts par le Maroc dans ce domaine.

Un atelier de présentation du marché des Technologies de l’Information et de la Communication au Sénégal, des rencontres professionnelles, au profit des entreprises marocaines participantes avec de potentiels partenaires sénégalais, ainsi que des visites sur sites auprès d’institutions spécialisées et d’opérateurs TIC, sont au programme de la mission.

Le Sénégal qui se positionne comme un leader en Afrique, en matière de TIC, a pu réduire progressivement, au cours des dernières années, sa fracture numérique, grâce à un réseau numérisé à 100%, une bonne pénétration de la téléphonie mobile, une extension de la couverture du territoire par les différents réseaux de télécommunication et une baisse régulière du ticket d’entrée accompagnée de campagnes de promotions régulières des différents opérateurs.

Le secteur des TIC sénégalais apporte 10,8% au PIB et génère plus de 70.000 Emplois, et le pays dispose d’une infrastructure de télécommunications de haut niveau.

Ce pays de l’Afrique de l’Ouest revêt une importance de taille pour les entreprises marocaines, du fait qu’il constitue une porte d’entrée pour les 14 autres pays membres de l’organisation sous-régionale de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qui compte un marché de 300 millions d’habitants et représente plus de 30% du PIB du continent.

Conscient de cette importance, Maroc Export qui s’investit dans la conquête du marché africain et la promotion des échanges avec les pays du continent, réalise plusieurs missions d’hommes d’affaires en Afrique subsaharienne, notamment des « incoming missions », des forums (le Forum de l’Etudiant Africain à Dakar, Abidjan, Libreville, Brazzaville), des missions BtoB, ainsi que des opérations de grande envergure comme « Action Lumière » (Burkina Faso Gabon et Congo) et « BtoB In Africa » (Bénin, Côte d’Ivoire et Sénégal).