Semaine verte de Berlin : les produits du terroir en tête de gondole

Safran, huile d’argan, huile d’olive, cactus et dérivés, dattes, couscous et autres sont exposés par une quinzaine de coopératives. Plus de 100 000 visiteurs professionnels étaient attendus.

Une manifestation d’envergure internationale à ne pas rater par tout pays qui veut exporter davantage de produits agricoles : c’est la semaine verte de Berlin, inaugurée le 17 janvier et qui se poursuit jusqu’au 26. Près de 1 600 exposants de 67 pays, plus de 100 000 visiteurs professionnels et au moins 500 000 visiteurs grand public étaient attendus à cette 79e édition.

Pour sa troisième participation à ce plus grand rendez-vous dédié à l’agroalimentaire, à l’horticulture et à l’agriculture, le Maroc a mis en évidence sa particularité culturelle et architecturale en concevant un pavillon de 350 m2 aménagé en véritable médina dotée d’une fontaine centrale. La structure a été inaugurée vendredi 17 janvier en présence d’Aziz Akhannouch, ministre de l’agriculture et la pêche maritime, accompagné de l’ambassadeur du Royaume en Allemagne, Omar Zniber.

Des opportunités plus élargies pour les exportateurs

Une quinzaine de coopératives issues de différentes régions présentent une multitude de produits du terroir et de l’agriculture solidaire, entre autres le safran, les clémentines, l’huile d’argan et les produits dérivés, l’huile d’olive, le cactus et ses dérivés, les prunes séchées, les dattes, différentes sortes de couscous, les plantes aromatiques, les figues séchées, les câpres, le poivre et le miel. Les visiteurs du pavillon ont également droit à des dégustations de plats de la gastronomie marocaine, de gâteaux traditionnels marocains et de thé à la menthe.

L’intérêt pour un tel salon, à l’instar des manifestations du genre, est de nouer des contacts avec le maximum de clients potentiels pour s’ouvrir de nouveaux débouchés. Mais à Berlin, plus que dans tout autre salon de l’agriculture, les opportunités sont élargies par le nombre et la qualité des visiteurs professionnels. Les participants ont aussi l’occasion d’être au fait des dernières technologies et techniques de production leur donnant la possibilité d’améliorer leur productivité et la qualité de leurs produits.