Scanball, la franchise des statistiques des matches de foot débarque au Maroc

Le service est dédié aux cadres techniques, entraîneurs, fédérations et médias. Un investissement de 1,5 MDH pour les équipements et le logiciel.

L’ex-entraîneur de l’équipe nationale, Jamal Fethi, est l’un des rares sportifs à se reconvertir après la fin de sa carrière en entrepreneur dans son domaine d’origine, le football. Il vient de créer la société Fairplay spécialisée dans les statistiques relatives aux matches de foot.
Depuis son siège situé dans le quartier Belvédère, Fairplay met, depuis quelques semaines, à la disposition des professionnels un «outil de mesure de la performance des équipes», explique Jamal Fethi. Pour rendre ce système opérationnel au Maroc, Fairplay a obtenu les droits d’exploitation de la marque française Scanball qui a lancé cette prestation en exclusivité depuis 1999.

2 500 DH pour une rencontre de l’équipe nationale

Concrètement, un logiciel qui permet de produire des statistiques détaillées sur les performances de chaque joueur et de l’équipe toute entière (nombre de passes, de tirs, de ballons perdus ou récupérés…) soit instantanément soit en léger différé. Le système offre la possibilité d’exploiter une base de données qui pourrait ultérieurement servir pour des études approfondies et spécialisées.
Dédiés aux entraîneurs et directeurs techniques ainsi qu’aux clients du pôle média (presse écrite, TV, radio et web), le système pourra aussi être d’une grande utilité pour les responsables des fédérations pour évaluer les prestations des équipes et des arbitres.
Pour le moment, des tableaux synthétiques donnant les détails sur les prestations des joueurs et équipes, jusque-là inexistants au Maroc, commencent à paraître dans les colonnes de la presse écrite lors des derniers matches du championnat et de l’équipe nationale. Les mêmes statistiques ont été découvertes pour la première fois dans une retransmission télévisée (sur Médi 1 TV), lors du match aller Algérie-Maroc en mars dernier à l’occasion des éliminatoires de la CAN. Depuis, des stations de radio ont adopté le produit. Fairplay a mobilisé un investissement de 1,5 MDH pour l’achat des machines et l’installation du logiciel. Un investissement qui ne comprend pas le coût de la formation de sept opérateurs dispensée durant une période de quatre mois par des experts de la société française.
Quant au prix des prestations, il varie en fonction de la nature des clients et du type de service. Les tableaux de synthèse sont facturés pour la presse écrite à environ 2 500 DH pour chaque rencontre à domicile de l’équipe nationale. Pour un match de la Botola, la prestation coûte 2 000 DH. Quant aux prestations dédiées à la télévision, le prix dépend du contrat global (un package) qui sera conclu avec la chaîne TV.