Salon Minyadina : 10 000 visiteurs et 90 exposants attendus

Le secteur de l’artisanat a enregistré un taux de croissance annuel moyen de 15% au cours des quatre dernières années. Il existe 910 entreprises artisanales et elles contribuent à hauteur de 5% à l’emploi au Maroc.

Le ministère du tourisme, du transport aérien, de l’artisanat et de l’économie sociale et la Maison de l’artisan organisent, du 6 au 10 décembre à l’espace «OLM» Souissi, à Rabat, en partenariat avec la Fédération des entreprises de l’artisanat (FEA), la 5e édition du Salon professionnel de l’artisanat Minyadina. L’évènement ambitionne d’être une «vitrine du savoir-faire marocain en matière d’art de vivre» et se veut un carrefour de rencontres et de partage entre différents opérateurs du secteur.

Le salon est dédié à une clientèle composée de professionnels du secteur de l’artisanat, d’architectes (d’intérieur et BTP), de décorateurs, de professionnels du secteur HCR (hôtels, cafés et restaurants), de designers, de sociétés d’agencement, d’importateurs étrangers…

Selon Mohamed Sajid, ministre de l’artisanat et de l’économie sociale, «la particularité de cette 5e édition est la présence de nombreux professionnels venus de différents pays et continents pour découvrir nos produits». Et d’ajouter: «C’est une occasion pour faire valoir notre savoir-faire, ainsi que l’évolution qu’a connu le secteur de l’artisanat dans notre pays». Ce secteur a, en effet, enregistré un taux de croissance annuel moyen de 15% au cours des quatre dernières années.   

Pour sa part, Jamila El Moussali, secrétaire d’Etat chargée de l’artisanat et de l’économie sociale, a mis l’accent sur le «rôle des petites et moyennes entreprises dans le développement du secteur de l’artisanat», précisant que le nombre d’entreprises artisanales s’élève à 910 et que celles-ci contribuent à hauteur de 5% à l’emploi au Maroc.

Consolider l’image de marque
de l’artisanat marocain

Le Salon Minyadina, qui s’étend sur une superficie de 4 500 m2, devrait accueillir environ 10 000 visiteurs professionnels et 90 exposants représentant des entreprises et coopératives structurées opérant dans le secteur de l’artisanat marocain et ayant, pour la majorité, réalisé des opérations d’exportation vers différents marchés internationaux.

L’évènement est également marqué par l’organisation de rencontres B to B et d’une série de conférences avec des intervenants et experts internationaux. L’objectif de ces rencontres est de consolider l’image de marque de l’artisanat marocain et de faire la promotion de ses produits.

Le secteur de l’artisanat au Maroc est composé de six filières majeures, à savoir l’ameublement (salons marocains, meubles en bois, articles en cuir, etc.), l’architecture traditionnelle (zellige, plâtre, tadellakt, etc.), la bijouterie (bijoux ruraux et traditionnels), la décoration (dinanderie, poterie, tapis, etc.), l’habillement (caftans, djellabas, babouches, etc.) et les produits du terroir (huiles essentielles, huiles naturelles, produits cosmétiques, etc.).