SAHAM et Bertelsmann projettent de créer un grand groupe dans le CRM

Avec 50% chacun dans la nouvelle entreprise, ils prévoient de combiner leurs activités de CRM à l’échelle mondiale.

SAHAM et Bertelsmann ont annoncé le début d’un partenariat à long terme et prévoient de combiner leurs activités de gestion de la relation client (CRM, Customer Relationship Management). La nouvelle entreprise emploierait 48 000 personnes dans 25 pays et générerait des revenus d’environ 1,2 milliard d’euros.

Selon Thomas Rabe, président et CEO de Bertelsmann, « La nouvelle entreprise détiendrait une position de leader sur les marchés en Europe, en Afrique et au Proche-Orient, associée à une présence forte en Amérique et en Asie. Elle serait en capacité d’investir plusieurs centaines de millions d’euros au cours des années à venir, de continuer à étendre sa couverture régionale et de renforcer son potentiel et ses services numériques destinés à ses clients. Nous avons une haute estime pour le groupe Saham et ses fondateurs, une famille d’entrepreneurs remarquables ».

Le Groupe SAHAM a été un excellent partenaire pour Bertelsmann depuis 2004 et possède une expérience avérée dans le domaine du CRM. »

Dans une declaration de Moulay Mhamed Elalamy, porte-parole du Groupe SAHAM affirme la volonté des deux partenaires à « investir dans une croissance à long terme, à étendre notre couverture régionale

La nouvelle entreprise emploierait 25 000 personnes dans 10 pays européens (France, Allemagne, Espagne, Portugal, Irlande, Pays-Bas, Pologne, Roumanie, Géorgie, et Estonie). Elle compterait 14 000 employés dans la région MEA (Égypte, Maroc, Sénégal, Côte d’Ivoire, Togo, Qatar et Arabie Saoudite) et 9 000 employés en Asie (Inde, Philippines, Malaisie) et en Amérique (Canada, États-Unis, Mexique, …) Son portefeuille clients inclurait des sociétés de premier ordre dans le monde entier, y compris les plus grandes entreprises technologiques.

Le nouveau président du conseil serait nommé par le Groupe SAHAM. Le CEO, désigné par Bertelsmann, serait Thomas Mackenbrock. Après plusieurs années à travailler pour McKinsey, M. Mackenbrock a commencé sa carrière chez Bertelsmann en 2006 et a occupé plusieurs postes de cadre supérieur au sein de Bertelsmann. D’autres nominations devraient suivre en temps voulu.

La réalisation de la transaction nécessite des approbations réglementaires et un processus de consultation des instances représentatives du personnel, dans les pays où la règlementation le prévoit. La nouvelle entreprise devrait être opérationnelle d’ici janvier 2019.