Royal Air Maroc récompensée pour la restauration de sa compétitivité

La compagnie vient d’obtenir le label 4* de Skytrax. Elle a fait de gros efforts pour améliorer la qualité de service à  bord et au sol.

Un an après lui avoir remis le label 3*, l’agence Skytrax, dont le prix est une référence mondiale dans le secteur du transport aérien, vient de décerner son label 4* à Royal Air Maroc. Cette progression est une reconnaissance des efforts fournis par la compagnie aérienne pour se restructurer. «Cette consécration intervient quelques mois après l’exécution d’un plan de redressement. En 18 mois, une restructuration spectaculaire a été opérée au niveau de toutes les structures de l’entreprise telles les finances, les ressources humaines, l’exploitation, le commercial, le management, etc.», indique-t-on du côté de la compagnie nationale.Confrontée aux turbulences, comme tant d’autres compagnies régulières, dans un contexte de plus en plus concurrentiel, la RAM a réussi à finaliser la première phase de son plan stratégique.

Rationalisation des effectifs qui sont passés de 5 605 à 2 900 personnes, restructuration de son réseau, optimisation de la flotte, réduction des coûts, recentrage sur le cœur de métier lui ont permis de renouer avec la compétitivité. «La compagnie devient une machine très compétitive, très économique et performante avec des coûts inférieurs à ceux des compagnies concurrentes tout en offrant une qualité de service meilleure», se félicite le management. En 2012 et 2013, elle a même réalisé les meilleurs résultats de son histoire. 

L’exécution de la deuxième phase du plan stratégique est en cours

Aujourd’hui, la RAM s’attaque à la deuxième phase de son plan stratégique avec un vaste programme d’amélioration de la qualité de service et de diversification de son offre. Nouveau programme de divertissement à bord, dé-densification des sièges, rénovation des salons business à l’aéroport Mohammed V et VIP à Orly, renforcement de la flotte ou encore mise en place d’un dispositif spécifique à destination de l’Afrique font partie des nouvelles priorités de la compagnie nationale. Un choix récompensé par le prix Skytrax, un organisme réputé pour ses recherches sur les conditions de vol des avions. Basé à Londres, ce dernier réalise ses classements en se basant à la fois sur des sondages qu’il effectue auprès des voyageurs dans plus de 160 pays et sur des inspections et enquêtes réalisées par ses propres experts au niveau de l’ensemble des étapes des vols pendant plusieurs mois.