Révision des normes marocaines sur les substances chimiques

Afin de se conformer aux nouvelles recommandations internationales (Système général harmonisé de classification et d’étiquetage des produits chimiques), et notamment les nouvelles directives européennes, l’Institut marocain de normalisation (IMANOR) vient de lancer, en partenariat avec les fabricants, les importateurs et les administrations publiques concernées, la révision des normes marocaines portant sur la classification, l’étiquetage et l’emballage des substances et des préparations dangereuses.

Adoptées en 1997, les normes marocaines NM 03.2.100 et NM.03.2.101 relatives à ces questions seront donc révisées pour mettre au point une norme qui «définit un mode de classification, d’étiquetage et d’emballage des substances et des mélanges dangereux, en couvrant les secteurs de transport, de travail, de la consommation et des services d’intervention d’urgence». Cette norme identifiera la liste des substances dangereuses ainsi que l’identification chimique internationale, la classe de danger en fonction de la nature de ce dernier (physique, santé, environnement), les mentions de danger sous forme de phrase attribuée à une classe ou une catégorie de danger, le code des pictogrammes associé à chaque catégorie de classe de danger (9 pictogrammes) et la mention d’avertissement sous forme de mot indiquant le degré relatif d’un danger.